Coronavirus en Belgique : deux doses de vaccin et pas une seule seront nécessaires pour les personnes ayant contracté le Covid-19

Lors d’une réunion du conseil supérieur de la santé ce jeudi soir, la Taskforce vaccination a décidé que les personnes ayant contracté le Covid-19 devraient se faire vacciner deux doses (pour les vaccins concernés) et non pas une seule.

Cette décision était attendue suite à la proposition française Haute autorité de santé française (HAS). Dans un avis publié ce vendredi 12 février, la HAS affine un premier avis rendu fin décembre concernant la vaccination des personnes ayant contracté le coronavirus. La HAS recommande d’attendre "minimum trois mois" et "de se rapprocher des six mois" après la fin des symptômes pour vacciner une personne ayant contracté le Covid-19. Dans ce cas-là, il ne faudrait utiliser qu’une seule dose.


►►► À lire aussi : Une seule dose de vaccin si vous avez déjà été infecté par le Covid-19 ?


Les enjeux de cette inoculation sont multiples. Une seconde dose non-administrée amènerait une économie des doses afin de vacciner plus de personnes et donc une rapidité de vaccination accrue pour un assouplissement des mesures. Mais de l’autre côté de la balance se trouve l’interrogation de la suffisance des anticorps, après une seule dose, face aux nouveaux variants.

On estime que 15 à 20% de la population belge ont déjà été touchée le virus. Cela implique une nécessité de contrôler que les personnes disant avoir contracté le virus via des tests PCR ou sanguins. Des arguments qui n’ont donc pas convaincu la Taskforce vaccination à changer son aiguille de main.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK