Coronavirus en Belgique ce 9 novembre: le nombre de personnes hospitalisées remonte légèrement, les décès continuent à progresser

Coronavirus en Belgique ce 9 novembre: le nombre de personnes hospitalisées remonte légèrement, les décès continuent à progresser
Coronavirus en Belgique ce 9 novembre: le nombre de personnes hospitalisées remonte légèrement, les décès continuent à progresser - © Tous droits réservés

La situation de l'épidémie de coronavirus en Belgique reste très grave et préoccupante, mais on va sans doute éviter la catastrophe absolue qui serait survenue si on était resté dans le rythme de progression du virus qui était celui de la fin octobre. On aurait alors dépassé le nombre de lits disponibles en soins intensifs comme en soins généraux, même après avoir créé des places supplémentaires dans le cadre de la phase 2B.

Ce scénario a heureusement été évité, sans que l'on sache exactement si on peut le lier aux premières mesures prises pour enrayer la progression de l'épidémie, comme la fermeture des cafés et restaurants et les différentes couvre-feux mis en place: l'épidémie a ralenti sa progression dans notre Belgique, comme en témoignent le recul des contaminations et du taux de positivité.

Depuis plusieurs jours, ce ralentissement se traduit par une lente diminution du nombre de nouvelles admissions dans les hôpitaux. Celle-ci se confirme en ce lundi 9 novembre: on enregistre 405 nouvelles admissions en 24 heures, soit le plus faible nombre d'hospitalisations enregistré depuis le 21 octobre. Mais le nombre de personnes sorties guéries se limitant à 294, le nombre total de personnes hospitalisées remonte légèrement, de 6888 à 6948 lits occupés, après 4 jours de baisses consécutives.

Le nombre de lits occupés en soins intensifs monte aussi légèrement, de 1464 à 1469. On semble donc s'approcher d'un pic là aussi, et si ce ralentissement se confirme, on éviterait donc la saturation crainte de ces services, mais uniquement grâce à la création de places supplémentaires dans le cadre de la phase 2B.

Un nombre de décès toujours préoccupant

L'indicateur qui reste le plus préoccupant reste celui des décès: avec 148 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, le nombre moyen de décès liés au coronavirus reste très élevé. En moyenne, 179 personnes sont décédées chaque jour à cause d'une infection au coronavirus entre le 30 octobre et le 5 novembre, soit une progression de 55% par rapport à la semaine précédente. Cette progression tend certes à diminuer, mais cette moyenne qui est déjà très haute progresse donc toujours. Le Covid-19 a ainsi causé la mort de 13.055 personnes en Belgique, dont plus de 3000 lors de la seconde vague déjà.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 9487 par jour entre le 30 octobre et le 5 novembre. Cela représente une baisse de 40% par rapport à la période de sept jours précédente. Le nombre réel de nouvelles contaminations est sous-estimé suite aux nouvelles stratégies de testing, rappelle Sciensano, mais celle-ci était déjà d'application dans la période de comparaison, donc cette baisse est malgré tout significative. 

Le taux de positivité, c'està-dire le pourcentage de tests qui se révèlent positifs, poursuit d'ailleurs sa baisse: il est désormais de 25,5%, ce qui reste un des taux les plus élevés au monde.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK