Coronavirus en Belgique ce 9 avril 2021 : l'âge des personnes décédées diminue depuis plusieurs semaines

Coronavirus en Belgique ce 9 avril: voici les chiffres du jour
Coronavirus en Belgique ce 9 avril: voici les chiffres du jour - © Tous droits réservés

Même s'il faut rester très prudent, plusieurs indicateurs affichent une tendance encourageante ce matin dans le tableau mis à jour par Sciensano des chiffres de l'épidémie de coronavirus en Belgique. Et ce même si les décès continuent leur hausse rapide, et que le taux de positivité stagne toujours.

Le chiffre le plus encourageant, c'est qu'avec 250 admissions enregistrées en 24 heures, au lieu de 290, le nombre de nouvelles hospitalisations semble effectivement reparti à la baisse. Il est donc fort possible que les 332 admissions enregistrées la veille (liées à un "rattrapage" après le long week-end de Pâques) constituent le pic d'admissions en 24 heures de cette troisième vague. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, la moyenne affiche d'ailleurs une baisse, à confirmer ces prochains jours.

Le nombre de personnes hospitalisées diminue d'ailleurs légèrement, mais le nombre de patients en soins intensifs continue par contre à légèrement monter (911 lits occupés).

C'est plus compliqué à analyser pour les contaminations, car si la moyenne affiche une baisse importante (-25%), c'est en partie lié au long week-end mais aussi et surtout à la diminution des tests (-21%). Mais est-ce qu'on teste moins parce qu'il y a moins de contaminations, ou est-ce qu'il y a moins de cas détectés parce qu'on teste moins? Le nombre de tests a surtout diminué chez les plus jeunes, en tout cas, où la stratégie de testing a en tout cas été bouleversée par la fermeture des écoles. Le taux de positivité ne diminue en tout cas pas, mais est même remonté légèrement au cours de cette dernière semaine (8,1%).

Le nombre de décès en tout cas, continue lui sa hausse rapide, malgré l'effet avéré de la campagne de vaccination. Avec 47 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, la moyenne continue à monter rapidement, avec désormais près de 40 décès quotidiens. Une tendance qui semble hélas se poursuivre selon les derniers chiffres reçus et pas encore consolidés (non encore considérés comme complets).

Analyse d'Yves Coppieters, dans notre 13h :

Ce sont désormais les 75-84 ans qui meurent le plus du covid-19

Une nouvelle tendance, pas encore observée depuis le début de l'épidémie, montre une diminution de l'âge des personnes décédées. En effet, depuis mars 2020, les 85 ans et plus ont toujours représenté la classe d'âge comptant le plus de décès. Depuis le 8 mars, ce n'est plus le cas : ce sont les 75-84 ans qui sont les plus nombreux, alors que les 65-74 ans seraient aussi en passe de rattraper les 85 ans et plus cette semaine (mais les données restent incomplètes, c'est donc à confirmer dans les prochains jours).

Une tendance qui suit celle de l'âge des patients admis à l'hôpital, eux aussi de plus en plus jeunes : la moitié des patients a désormais moins de 66 ans, alors que ce chiffre était de 77 ans fin 2020. Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ce phénomène : le fait que les patients viennent moins des maisons de repos, qui ont bénéficié en toute priorité de la vaccination (80% des plus de 85 ans sont désormais vaccinés), et il est possible que le variant britannique soit potentiellement plus agressif sur les patients plus jeunes.

Les chiffres consolidés selon le tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en "open data", et mises sous forme de tableau ici : https://datastudio.google.com/embed/reporting/c14a5cfc-cab7-4812-848c-0369173148ab/page/ZwmOB

Cas détectés*: Entre le 30 mars et le 5 avril, 3592 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une diminution de 25% par rapport à la semaine précédente. 

Tests : Entre le 30 mars et le 5 avril une moyenne de 54.100 tests ont été effectués quotidiennement, un total en baisse de 21% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : 253,3 personnes en moyenne ont été admises chaque jour entre le 2 et le 8 avril, à l’hôpital en raison de leur contamination au coronavirus, un indicateur en baisse de 3% par rapport à la période de sept jours précédente.

Taux de reproduction : Calculé sur base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus est à 0,97. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Personnes hospitalisées** : 3128 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont  911 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité***: sur base des résultats des tests obtenus entre le 30 mars et le 5 avril, il est à 8,1%

Décès : Entre le 29 mars et le 4 avril, 39,4 personnes sont décédées en moyenne par jour des suites du virus, soit 47,6% de plus que la semaine précédente. Depuis le début de l’épidémie, 23.348 personnes sont mortes du coronavirus.


¨* Les cas détectés sont le nombre de patients où un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

** : Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients français transférés dans notre pays (mais ceux-ci ne sont pas comptabilisés dans les admissions), ainsi que des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

***Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK