Coronavirus en Belgique ce 25 février : le nombre de personnes hospitalisées est en train de remonter, surtout à Bruxelles

Coronavirus en Belgique ce 25 février : les hospitalisations commencent à suivre la tendance à la hausse des contaminations
Coronavirus en Belgique ce 25 février : les hospitalisations commencent à suivre la tendance à la hausse des contaminations - © Tous droits réservés

Alors que depuis plusieurs jours la courbe des contaminations repart à la hausse, les admissions à l'hôpital, et le nombre de personnes en soins intensifs, commencent à suivre cette tendance, mais dans des proportions moins importantes.

Le nombre de nouvelles contaminations est de 2201,4 moyenne par jour sur la période de référence, soit 20% en plus que la période de 7 jours précédente. Cela fait désormais plus de 7 jours que cette moyenne augmente, de façon assez régulière: chaque jour, on enregistre un nombre de nouveaux cas détectés de 20 à 25% supérieur à celui enregistré 7 jours plus tôt. C'est donc une augmentation importante, constante, mais qui ne s'emballe pas encore comme c'était le cas au début des deux vagues que notre pays a connues.

Les admissions à l'hôpital augmentent aussi, depuis deux jours, mais beaucoup plus doucement. Il y a eu en moyenne 125,6 hospitalisations par jour entre le 18 et le 24 février, soit une hausse de 5% par rapport à la semaine précédente.  

Le nombre de personnes hospitalisées tend à remonter depuis le 13 février. Ce mercredi, 1748 lits étaient occupés à l'hôpital par des patients Covid-19, soit une augmentation de 9% en une semaine. Une assistance respiratoire était nécessaire pour 178 malades. Cette augmentation est supérieure à celle des nouvelles admissions: cela s'explique surtout par le nombre de décès qui lui, continue à diminuer (voir ci-dessous). La hausse est marquée à Bruxelles, où on est passé de 174 patients le 16 février à 257 ce mercredi.

Soins intensifs Cette hausse est encore plus marquée pour les soins intensifs (+15% en une semaine): alors que le nombre de lits occupés stagnait autour des 300 personnes, ce nombre remonte depuis cinq jours, passant de 314 le 14 février à 362 le 24 février (nombre qui n'avait plus été atteint depuis le 19 janvier). Elle est particulièrement marquée dans certaines régions, et pas dans d'autres. Ainsi à Bruxelles, on vient de repasser en une semaine de 38 à 56 lits occupés en soins intensifs. Et en Flandre orientale de 56 à 71 en quelques jours.

 

Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint lui 6,6%, en hausse de 1,5%. Cette augmentation peut être en partie expliquée par le nombre de tests réalisés, en chute depuis le 1er février (49.000 tests alors, contre 37.000 actuellement).

Les autres indicateurs rassurants

Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus, calculé sur base des admissions à l'hôpital, s'établit à 1,04 : il évolue autour de 1 depuis la mi-décembre (avec un petit bond à 1.1 fin janvier), sans jamais aller dans des valeurs qui indiquent une reprise forte de l'épidémie (valeurs s'approchant de 1.2).

La courbe des décès, heureusement, continue sa décroissance. En moyenne, 30,3 personnes ont succombé au Covid-19 entre le 15 et le 21 février, une diminution de 24,3% en une semaine. Au total, l'épidémie a coûté la vie à 21.988 personnes en Belgique. Cette baisse pourrait être "boostée" par les premiers effets de la vaccination, la totalité des résidents des maisons de repos l'ayant ac

Vaccination Plus de 428.700 personnes (4,65% de la population) ont reçu une première dose du vaccin tandis que 280.839 (3,05%) se sont vu administrer une seconde injection.

L'incidence, à savoir le nombre de cas sur 100.000 habitants en 14 jours, elle s'établit à 245,6 (-12%).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK