Coronavirus en Belgique ce 24 janvier : des hospitalisations en hausse, des contaminations qui montent en Flandre et parmi les plus jeunes

Coronavirus en Belgique ce 24 janvier : le nombre d'admissions à l'hôpital en hausse de 14%
Coronavirus en Belgique ce 24 janvier : le nombre d'admissions à l'hôpital en hausse de 14% - © Tous droits réservés

Entre le 17 et le 23 janvier, les hôpitaux ont admis en moyenne 132,6 nouveaux patients atteints du Covid-19 chaque jour (+14%), selon les chiffres provisoires de l'Institut de santé publique Sciensano publiés dimanche matin.  En conséquence, le taux de reproduction du virus, estimé sur base des hospitalisations, remonte à 1,09, contre 1,06 la veille. 

La hausse est particulièrement visible en Flandre orientale, où on passe de 111 à 142  admissions sur une semaine (+27%), mais aussi en Hainaut où on passe de 100 à 127 nouvelles hospitalisations (+27%), et en Flandre occidentale (de 151 à 167 admissions). Rappelons que c'est en Flandre occidentale que d'importants foyers du variant britannique ont été identifiés, à Houthulst. A l'inverse, en province de Liège, il est redescendu de 84 à 82 admissions en une semaine. 

Le nombre de personnes hospitalisées des suites du coronavirus s'élève actuellement à 1888, dont 327  en soins intensifs. C'est un nombre qui a légèrement remonté, signe d'une épidémie qui ne régresse plus du tout dans notre pays et pourrait même reprendre vigueur.

2583 nouveaux cas détectés ont été rapportés en 24 heures. Entre le 14 et le 20 janvier, 2008,9 cas de Covid-19 ont ainsi été dépistés en moyenne par jour. Comparé à la semaine précédente, c'est une stabilisation parfaite, mais c'est en fait un chiffre qui vient de remonter après avoir baissé plusieurs jours durant. Ce mouvement de yo-yo semble causé par deux tendances inverses au niveau des contaminations: une hausse générale des contaminations dans les provinces flamandes (+27,4% en Limbourg, +10,9% en Flandre orientale, +6,4% en Flandre occidentale notamment), compensée par une baisse à Bruxelles (-24,5%) en province de Luxembourg (-21,4%) en Brabant wallon (-5,6%) et en province de namur (-3,5%). En provinces de Liège et de Hainaut, on observe une légère hausse. 

On ne peut exclure l'hypothèse d'un variant britannique qui tendrait à se répandre au départ de la Flandre, mais dont la croissance est temporairement compensée à l'échelle nationale par une régression de la souche "classique". 

Comme le fait remarquer Bart Mesuere, un chercheur flamand qui modélise les chiffres de l'épidémie, c'est aussi parmi les plus jeunes que la hausse est le plus marquée (+50%). Un effet incontestable des nombreux foyers détectés dans les écoles cette dernière semaine.

51 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures. Pour la première fois en 2021, le nombre moyen quotidien de décès a ainsi augmenté par rapport à la semaine précédente (hausse de 1,4%). Un phénomène à nouveau lié à la situation flamande, où on est passé de 231 à 270 morts sur une semaine, alors qu'à l'inverse on passe de 107 à 82 morts en Wallonie. 

Cela pourrait-il être lié à la campagne de vaccination qui a pris de l'avance au sud du pays, et protège les plus fragiles? C'est trop précoce pour en voir les effets, estime l'épidémiologiste Marius Gilbert, qui y voit plutôt l'effet des dépistages systématiques mis en place dans les homes en Wallonie.

Depuis le début de l'épidémie en Belgique, 20.726 personnes sont décédées des suites du virus.

A ce jour, 183.400 personnes se sont fait vacciner contre le coronavirus.

Variant britannique: deux écoles fermées en Flandre (JT 18/01/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK