Coronavirus en Belgique ce 15 septembre : de plus en plus de cas détectés chaque jour, mais aussi une hausse des hospitalisations

Coronavirus en Belgique ce 15 septembre: de plus en plus de cas détectés chaque jour, mais aussi une hausse des hospitalisations
3 images
Coronavirus en Belgique ce 15 septembre: de plus en plus de cas détectés chaque jour, mais aussi une hausse des hospitalisations - © Tous droits réservés

851 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées ce lundi 14 septembre en Belgique, un chiffre en hausse importante par rapport aux semaines précédentes. Ou plutôt faudrait-il dire 851 nouveaux cas ont été détectés, et enregistrés dans la banque de données de Sciensano, puisque le nombre de tests n’a jamais été aussi élevé, ressort-il mardi de la dernière mise à jour du tableau de bord de l’Institut de santé publique, Sciensano.

Le nombre moyen de contaminations au coronavirus par jour a atteint 746,3 cas entre le 5 et le 11 septembre en Belgique, soit une hausse de 51%.

Au total, 94.306 personnes ont été contaminées par le coronavirus depuis le début de l’épidémie.

Une fois ces cas ventilés par date de diagnostic, on se rend compte que plus de 1000 cas ont été détectés le vendredi 11 septembre, un record en 24 heures depuis la fin avril. Mais une fois encore, c’est aussi lié au nombre de tests : le pourcentage de tests positifs a certes monté légèrement depuis la fin août, de 2 vers 2,7%, mais il reste beaucoup moins élevé qu’en mars (20 à 25%), avril (10%), et même que lors de la première résurgence de la mi-août, où il avait dépassé 3%. A titre de comparaison, ce taux de tests positifs dépasse les 5% en France et est au-dessus des 10% en Espagne.

La majorité des cas chez les jeunes ?

C’est en tout cas ce que pointe Sciensano dans son rapport de ce jeudi. En effet, entre le 5 et le 11 septembre 1070 personnes âgées entre 20 et 29 ans ont été contaminées par le coronavirus, contre 290 pour les personnes âgées entre 60 et 69 ans, 163 contaminations chez les 70 à 79 ans ou encore 87 contaminations chez les personnes âgées entre 80 et 89 ans.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


 

Les admissions à l’hôpital augmentent de 70%

Plus inquiétant, on a encore enregistré 31 nouvelles admissions à l’hôpital en 24 heures, ce qui donne une moyenne de 31,3 admissions à par jour entre le 8 et le 14 septembre, soit une progression de 12,9 admissions quotidiennes par rapport à la période précédente. Il y a donc nettement plus d’hospitalisations en une semaine, mais ce nombre augmente en fait depuis mercredi dernier, et sa progression ne semble pas s’accélérer pour le moment. C’est une augmentation de 70% des admissions à l’hôpital selon Sciensano.

317 personnes sont hospitalisées en ce moment, contre 235 la semaine dernière, parmi lesquelles 72 en soins intensifs (52 il y a une semaine).

Ces chiffres en hausse de contaminations et hospitalisations ne se marquent en tout cas toujours pas dans les décès, dont le nombre est relativement stable. Deux nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, ce qui porte à 2,7 par jour la moyenne entre le 5 et le 11 septembre, pour un total de 9927 personnes décédées depuis le début de l’épidémie.

Le taux de reproduction dans le pays (qui estime le nombre de personnes qu’un patient positif contamine à son tour) reste élevé : il se montait à 1,46 le 13 septembre. Rappelons qu’il doit rester au-dessous de 1 pour que l’épidémie régresse.


►►► À lire aussi : Coronavirus dans le monde : plusieurs pays durcissent leurs mesures sanitaires afin d’échapper au reconfinement


Augmentation sur tout le territoire

Ces tendances nettement à la hausse, qui font dire à Yves Van Laethem que nous sommes au bord de la "deuxième vaguelette d’été", se vérifient sur l’ensemble du territoire. Certaines sont régions sont plus impactées, mais les contaminations augmentent partout.

C’est la Flandre-Occidentale qui détient la triste tête de peloton. En effet, en Flandre occidentale les cas ont plus que doublé avec 106% de nouvelles contaminations. Le taux de reproduction y est de près de 1,6, alors qu’il est à 1,46 sur la moyenne nationale et qu’il devrait se situer en dessous de 1.

En Flandre- Orientale aussi, Sciensano constate 82% d’augmentation des cas. Le taux de reproduction y est de 1,52.

A l’inverse c’est à Namur où la situation est la moins préoccupante. Néanmoins Sciensano pointe une augmentation de 8% des cas de coronavirus. Le taux de reproduction y est de 1,13, en dessous de la moyenne nationale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK