Coronavirus en Belgique ce 14 juillet : la moyenne de nouveaux cas quotidiens en hausse de 11%, les autres indicateurs en baisse

Coronavirus en Belgique ce 14 juillet : la moyenne de nouveaux cas quotidiens en hausse de 11%, les autres indicateurs en baisse
2 images
Coronavirus en Belgique ce 14 juillet : la moyenne de nouveaux cas quotidiens en hausse de 11%, les autres indicateurs en baisse - © Tous droits réservés

Ce mardi, Sciensano recense 74 cas de Covid-19 de plus que la veille ce qui porte à 62.781 le nombre total de cas relevés en Belgique.

Mais sur les chiffres consolidés, c’est-à-dire ceux enregistrés du 4 au 10 juillet, il y a eu en moyenne 95,3 cas enregistrés quotidiennement au cours de sept derniers jours, soit une importante augmentation de 11% par rapport à la semaine précédente. Par ailleurs, cette augmentation se ressent particulièrement dans la tranche d’âge des 20-60 ans. "On ne peut faire que des hypothèses, mais les personnes âgées sont un peu plus éloignées de la vie publique. La population active semble être la plus touchée", souligne l’épidémiologiste de l’institut, Brecht Devleesschauwer.

Des hausses de cas ont notamment été observées en provinces d’Anvers, de Limbourg et de Liège.

Un chiffre qui semble confirmer les déclarations du virologue Marc Van Ranst, qui déclarait ce lundi sur Twitter que "nous allons dans la mauvaise direction".

La nouvelle méthode de communication des chiffres de Sciensano ne permet plus de voir ces hausses de cas "en temps réel". Mais la RTBF avait anticipé cette augmentation des chiffres de contaminations dans sa comptabilité des chiffres bruts : trois fois en quatre jours, le nombre brut de cas rapportés avait dépassé les 100 cas quotidiens.

La tendance des chiffres bruts n’est cependant pas plus rassurante : pendant 4 jours, de vendredi à lundi, les chiffres bruts de cas rapportés ont à nouveau dépassé les 100, avec un pic de 147 vendredi.


►►► Coronavirus : pas plus claire mais plus "précise", pourquoi Sciensano a changé sa méthode


Iil y a eu neuf admissions à l’hôpital enregistrées lundi pour cinq sorties. En tout 138 personnes étaient encore hospitalisées pour la Covid-19, dont 23 aux soins intensifs. Ces chiffres, eux, sont mis à jour quotidiennement. En moyenne, le nombre d'hospitalisations la semaine dernière était de 10,1, un chiffre en baisse de 9% par rapport à la semaine précédente.


►►► Lire aussi : Coronavirus : l’impréparation de la deuxième vague pointée par les experts


 

"Ce chiffre n’est pas inquiétant, car le nombre d’hospitalisations, lui, ne monte pas du tout ", commentait ce samedi au JT Yves Van Laethem, le porte -parole interfédéral, au début des hausses. "On se rend compte que beaucoup de nouveaux cas sont des gens de 20 à 40 ans, des gens souvent asymptomatiques, mais qui sont donc capables de transmettre le virus, en maison de repos par exemple, ou en vacances. D’où l’importance de porter le masque pour casser ces courbes".

 

Aucun décès en 24h ? : "trop tôt pour le confirmer"

Depuis les dernières communications de Sciensano, 5 décès en tout ont été rapportés en 72 heures. Par contre, aucun décès n’a été déploré au cours des 24 dernières heures, pointe Belga, mais selon Brecht Devleesschauwer, "il est trop tôt pour affirmer qu’il y a zéro décès en 24h. Il faut encore attendre quelques jours avant de le confirmer. Mais c’est aussi possible, nous avons eu plusieurs jours avec un seul décès. Et les décès en maison de repos sont en forte baisse".

La moyenne des décès, calculée sur les chiffres consolidés, est en tout cas en nette baisse: du 4 au 10 juillet, elle était de 1,6 , contre 4,6 la semaine précédente. Et cette tendance semble se confirmer dans les récents chiffres bruts rapportés.

Et le taux de reproduction (qui se base notamment sur les hospitalisations), lui, reste estimé à 0,86. Rappelons que ce chiffre, qui représente le nombre de personnes qu'un patient contamine à son tour, doit rester en-dessous de 1 pour que l'épidémie s'éteigne au lieu de reprendre vigueur.


►►► Lire aussi : Sous haute surveillance pour le déconfinement : comment calculer et influer sur le taux de reproduction du coronavirus ?


 

 

Analyse des chiffres du jour avec Yves Coppieters dans le JT du 14/07/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK