Coronavirus en Belgique ce lundi 25 mai : 250 nouveaux cas, dont 175 en Flandre, à cause du dépistage ou le virus y est-il plus actif ?

Ce lundi à 11 heures avait lieu le point presse du centre interfédéral, qui était passé de quotidien à 3X/semaine, et qui n’aura désormais plus lieu que le vendredi pour le bulletin épidémiologique hebdomadaire de Sciensano.

L’occasion de voir si la tendance à la baisse des chiffres (cas, décès, hospitalisations) se poursuit et si le déconfinement n’a donc pas eu d’impact négatif sur le contrôle du Covid-19 dans notre pays.

Le nombre total de cas confirmés s’élève à 57.342. 250 nouveaux cas ont été rapportés. 175 patients résident en Flandre, 50 en Wallonie et 25 à Bruxelles. Sur le fait que l’on trouve actuellement beaucoup plus de nouveaux cas en Flandre, Yves Van Laethem n’a pas voulu se prononcer : "Cela peut être dû à deux raisons, soit les citoyens et les médecins recourent plus au dépistage, soit pour une raison que nous ignorons le virus y est plus actif, cela reste à affiner".

La situation se présente comme suit :

  • Au total, 1334 patients sont actuellement hospitalisés. 27 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures.
  • Au total, 251 patients se trouvent en soins intensifs, soit une diminution de 5 patients au cours des 24 dernières heures.
  • 15.297 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit une augmentation de 25 au cours des 24 dernières heures.
  • 9312 décès au total ont été rapportés, soit une augmentation de 32 décès au cours des dernières 24 heures (baisse de 2% par rapport à la veille). Des décès des dernières 24 heures, 20 ont eu lieu à l’hôpital, 12 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 58% a été confirmé par un test COVID-19.
  • Sur les 9312 personnes décédées, 48% sont mortes à l’hôpital, 51% dans une maison de repos et de soins, 0,3% à la maison et 0,5% à un autre endroit. Les décès à l’hôpital sont tous des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins concernent des cas confirmés (25%) ou des cas suspects (75%).

Le professeur Yves Van Laethem a profité de la conférence de presse pour rappeler quelques conseils : le respect des mesures, mais aussi le fait de se laver les mains uniquement avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique. "On nous a rapporté l’utilisation de javel, c’est extrêmement dangereux et inutile". Et enfin, le fait de profiter du beau temps pour bien aérer les maisons, "ce qui permet d’évacuer les microparticules".