Coronavirus en Belgique : 4,5 millions de doses de vaccin attendues en juin, un record

"Depuis hier, un adulte sur deux a reçu sa première dose de vaccin", s'est plu à rappeler Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre interfédéral de crise ce mardi matin. "Et un adulte sur 4 a reçu les deux doses. C’est la bouteille à moitié pleine" pour le porte-parole du Centre de crise qui a par ailleurs rappelé la nécessité du schéma de vaccination complet pour faire face au Covid-19. 

Pas question pour autant de jeter les mesures d'hygiène à la poubelle : le porte-parole du Centre de crise a également rappelé leur importance ainsi que celle des gestes barrières : "On recevra probablement plus de personnes chez soi dans les jours à venir. Il faut penser aux non vaccinés et à notre action pour diminuer le risque de transmission virale." Autrement dit, les règles ne vont pas disparaître du jour au lendemain même si l’évolution est favorable. "On est en train de sortir de la crise mais on n’est pas encore de l’autre côté de la porte qui fermera cette page de notre histoire", a rappelé Yves Van Laethem.

3 millions de doses en mai & 4,5 millions en juin

Alors que les séniors sont majoritairement vaccinés (deux doses) et


que 80% des personnes avec des facteurs de comorbidités (obésité, diabète…) ont reçu leur première dose de vaccin, la vaccination sera ouverte à tous ce jeudi 3 juin. A l’exception des femmes enceintes, les médecins ne pourront plus ajouter de patients avec comorbidités sur les listes de vaccination prioritaires.

"Parallèlement, en juin, la campagne de vaccination va encore monter d’un cran puisque pas moins de 4,5 millions de doses de vaccin seront livrées, ce qui constitue un nouveau record", a déclaré la représentante de la Task Force Vaccination, Sabine Stordeur. Et de poursuivre : "Les centres de vaccination s’y sont préparés. Si nécessaire, ils sont prêts à ajouter de nouvelles lignes de vaccination et à ajouter de nouveaux créneaux horaires pour vacciner plus de personnes."

"Nous sommes en passe de réussir notre pari collectif : vacciner sur base volontaire un maximum de personnes pour atteindre l’immunité collective et reprendre la maîtrise de nos vies", a conclu Sabine Stordeur.


À lire : La Belgique a commandé 23 millions de doses pour une troisième injection


 

70%, 80%, 90% pour atteindre l’immunité collective ?

L’objectif de la campagne de vaccination est double : protéger les personnes individuellement contre le Covid-19 mais aussi collectivement en tentant de faire disparaître le virus. Ce dernier objectif explique que les autorités belges veulent atteindre un certain taux de vaccination.

Oui mais lequel ? "Il n’y a pas de chiffre magique", selon Yves Van Laethem. "Au début, on avait établi qu’il faudrait un taux de vaccination d’au moins 70% pour atteindre l’immunité collective avec la souche chinoise (Huan) […] mais des variants caractérisés par une contagiosité plus importante sont apparus." Autrement dit, avec les variants, le taux de vaccination devrait atteindre 80%, voire 90% pour atteindre l’immunité collective.

Une situation similaire à celle de fin septembre

"Tous les indicateurs de la pandémie de Covid-19 continuent à évoluer de manière convaincantes. On peut penser que de nouveaux assouplissements vont pointer le bout de leur nez dans les prochains jours", a par ailleurs soutenu Yves Van Laethem. C’est vrai pour les nouvelles contaminations, les hospitalisations, les malades Covid soignés en unités de soins intensifs voire les décès. 


►►► À lire : Tous les indicateurs du Covid-19 en baisse ce 1er juin 2020


La baisse est même significative pour certains indicateurs avec désormais 1766 nouveaux cas répertoriés ces dernières 24 heures. Désormais, 1232 sont hospitalisées à cause du coronavirus, dont 438 patients en soins intensifs.

"Quatre-vingt-quatre personnes sont désormais hospitalisées par jour en raison du Covid-19. Elles étaient encore 115 il y a une semaine. On s’attend à atteindre le nombre de 75 si tout continue à évoluer de cette manière. La dernière fois, c’était fin septembre. Voilà de nombreux mois que nous n’avions pas connu cette situation favorable", s’est réjoui le porte-parole du Centre interfédéral de crise. Et de conclure : "Le taux d’occupation continue à baisser et ça s’est même accéléré".

Au cours des dernières 24 heures, 13 décès supplémentaires sont à déplorer, portant le nombre total de morts du coronavirus à 24.955. Là aussi, l’indicateur est en baisse et cette diminution est appelée à se poursuivre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK