Coronavirus: les Belges rapatriés de Wuhan ne devront pas être placés en quarantaine

Coronavirus: des Belges présents dans la région de Wuhan vont être rapatriés
Coronavirus: des Belges présents dans la région de Wuhan vont être rapatriés - © Tous droits réservés

Le bilan l'épidémie de pneumonie virale en Chine atteint 80 morts ce lundi matin. Devant l'inquiétude grandissante, le SPF Affaires étrangères a décidé de rapatrier les Belges qui se trouvent dans la zone confinée, dans la région de Wuhan, épicentre de l'épidémie. "Certains de nos ressortissants sur place ont émis le souhait de pouvoir être rapatrié. Une fois sur le sol belge, le ministère de la Santé prendra les mesures nécessaires", explique Philippe Goffin, le ministre des Affaires étrangères. 

Concrètement, il s'agit d'une quinzaine de personnes. Mais le ministre Goffin se veut rassurant, ces Belges sont actuellement en bonne santé. En tout cas, ils ne montrent actuellement aucun symptôme.

Une fois sur le sol belge, ces ressortissants ne seront pas placés en quarantaine. C'est ce que nous a affirmé la ministre de la Santé. Cela ne sert à rien selon Maggie De Block. Ils seront juste avertis des mesures d'hygyènes à prendre. Et si dans les 14 jours qui suivent leur retour ils développent des symptômes... 
alors ils devront prendre contact avec un médecin.  Les hôpitaux et les généralistes savent comment reconnaître le coronavirus et le gérer, nous dit la ministre. 

D'un point de vue pratique, il n'est pas encore décidé si la Belgique va elle-même affréter un avion ou si plusieurs pays européens vont se regrouper pour organiser les rapatriements. 


►►► A lire aussi: Coronavirus: la carte d'identité du mystérieux virus


Outre la Belgique, la France, l'Australie, l'Italie et les Etats-Unis ont annoncé qu'ils allaient s'occuper du rapatriement de leurs ressortissants de la ville de Wuhan et du reste de la province d'Hubei, fief de l'épidémie.

"Les voyages vers la province du Hubei sont momentanément déconseillés", précise-t-on sur le site su SPF Affaires étrangères

Il y a pour le moment 30 cas confirmés hors de Chine se répartissent dans dix pays. Il n'y a encore aucun cas déclaré en Belgique. L'OMS avait jugé jeudi qu'il était "trop tôt" pour déclencher l'alerte internationale face au virus apparu Chine.

Journal télévisé du 27/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK