Coronavirus dans le monde : la pandémie s'accélère pour la première fois en neuf semaines

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus a augmenté la semaine dernière dans le monde, de 2%, pour la première fois en neuf semaines. En revanche, le nombre de nouveaux décès a atteint son niveau plus bas depuis novembre.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique ce mercredi 30 juin 2021 : la baisse des contaminations est en train de ralentir


Selon des données publiées mercredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève et qui portent jusqu'à dimanche, plus de 2,6 millions de nouveaux cas ont été observés la semaine dernière. Après de nombreuses semaines de recul, l'Europe, confrontée au variant Delta, a dû fait face à une augmentation de 10%. L'Afrique accuse une augmentation d'environ 35%.


►►► À lire aussi : Coronavirus: en manque de vaccins et d'oxygène, l'Afrique frappée par une 3e vague "brutale"


En revanche, le continent américain, une partie de l'Asie et le Pacifique occidental ont pu s'appuyer sur une baisse, certes peu élevée.

Côté nouveaux décès, la diminution a atteint 10% sur une semaine où près de 58.000 personnes ont succombé au coronavirus. Seule l'Afrique voit le nombre de ses victimes s'étendre largement. La situation est similaire à la semaine précédente en Méditerranée orientale.

Le recul en Europe n'est que de 1%. Le variant delta, identifié pour la première fois en Inde, continue de s'élargir à de nouveaux pays et territoires. Il a atteint une dizaine de zones supplémentaires et se rapproche d'une prévalence dans une centaine d'entre elles. Les trois autres variants inquiétants avancent également, mais peu. Plus de 3,9 millions de personnes ont succombé au total au coronavirus. Plus de 180 millions d'infections ont été observées dans les différents pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK