Coronavirus aux Etats-Unis : une infirmière s’est-elle vraiment effondrée en raison du vaccin Pfizer ?

La vidéo de Tiffany Dover, cette infirmière américaine qui fait un malaise quelques instants après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre la Covid-19, a fait le tour de la toile. Les commentaires, qui défilaient sur les réseaux sociaux, suggéraient que le vaccin anti-covid était dangereux pour la santé.

Certains sites complotistes sont même allés jusqu'à débusque un avis funéraire pour prétendre qu'elle était morte !

L’intéressée elle-même et les médecins de l’hôpital ont démenti ces informations. Désormais, on comprend que cette vidéo virale manque cruellement de contexte. On décrypte ce qu’il s’est passé.

Que s’est-il passé ?

Le 17 décembre, Tiffany Dover s’est fait vacciner contre le coronavirus à Chattanooga dans le Tennessee. Alors que cette infirmière s’exprimait en conférence de presse, peu de temps après avoir reçu une dose du vaccin, elle a soudainement été prise d’un malaise et s’est évanouie quelques instants.


►►► À lire aussi : Coronavirus : un tiers d’hésitants sur le vaccin en Belgique, comment communiquer ?


La scène, filmée par la chaîne américaine NewsChannel9, montre l’Américaine qui se prend la tête et qui s’éloigne du micro. "Je suis désolé, je me sens vraiment étourdie", se plaint-elle.

Quelques minutes plus tard, elle est victime d’un malaise vagal. Très vite, les employés de l’hôpital sont venus à sa rescousse.

Je me sentais un peu désorientée, je me sens bien maintenant

Toutefois, elle a très vite repris ses esprits et a rassuré les journalistes présents.

"Ça m’a frappé tout d’un coup, je le sentais venir. Je me sentais un peu désorientée, mais je me sens bien maintenant, et la douleur dans mon bras a disparu".

La vidéo retransmise en direct et notamment sur les réseaux sociaux a fait le "buzz". Les commentaires négatifs sur le vaccin anti-covid ont fusé. En analysant les commentaires, et malgré l’authenticité de la vidéo, on constate que la séquence vidéo manque cruellement de contexte.

Un véritable manque de contexte

Les internautes ne connaissaient pas Tiffany et encore moins les antécédents médicaux de cette infirmière américaine. Elle souffre d’une maladie provoquant des malaises à la moindre douleur ressentie, rapporte Le Monde. Les évanouissements, pour elles, sont choses communes. Et d’après Associated Press, elle n’était pas surprise de s’être évanouie quelques minutes après l’injection.

Toujours à Chatanooga, le directeur du service des soins intensifs du même hôpital, Jesse Tucker, a voulu rassurer en disant "qu’il n’y avait aucune raison de soupçonner que cela serait dû au vaccin". Ce genre de réactions peut survenir très souvent avec n’importe quel type de vaccin surtout quand le patient redoute les aiguilles.


►►► À lire aussi : Revue parallèle, effets secondaires, système de surveillance : comment la sécurité des vaccins anti-Covid est-elle garantie ?


Et pour information, l’expression "tomber dans les pommes" est donc utilisée lorsque quelqu’un se sent faible et proche de l’évanouissement. Le terme médical est "le malaise vagal", également connu sous le nom de "syncope". Le terme "vagal" vient du nerf vague qui traverse l’organisme du cerveau jusqu’à l’estomac, il est chargé de ralentir l’activité cardiaque lorsque celle-ci s’accélère. Au ralenti, le cœur amène moins de sang aux artères, le cerveau est alors moins oxygéné, ce qui entraîne une perte de connaissance spontanée, mais généralement très brève.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK