Coronavirus au Liban: un réfugié syrien au Liban s'immole, désespéré par la crise économique

Image d'illustration
Image d'illustration - © MAHMOUD ZAYYAT - AFP

Un Syrien s'est immolé par le feu dans l'est du Liban au cours du week-end, apparemment pour protester contre le manque de travail disponible en raison des mesures prises pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

L'incident s'est produit dans la région de la Bekaa. Bassam Hallak s'est aspergé d'essence et y a mis le feu. Il a été transporté à l'hôpital, où il est décédé.


À lire aussi ►►► La crise économique au Liban pourrait conduire au premier défaut de paiement de l'histoire du pays


Selon Beyond Association, une organisation non gouvernementale qui travaille avec des réfugiés syriens, l'isolement du Liban a provoqué un manque d'emplois et cela, conjugué à une situation économique déjà difficile dans le pays, a empêché cet homme d'encore pouvoir faire face aux dépenses de sa famille.

Le Liban accueille près d'un million de Syriens officiellement enregistrés auprès des Nations Unies en tant que réfugiés. Mais le nombre de réfugiés présents est plus élevé, car certains ne sont pas enregistrés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK