Coronavirus: assemblées de copropriétaires ou d'ASBL, dîners familiaux, ... quels événements faut-il annuler?

Faut-il annuler les réunions en petit comité?
Faut-il annuler les réunions en petit comité? - © Luis Alvarez - Getty Images

Ce jeudi, le Conseil National de Sécurité a annoncé une série de mesures destinées à contenir la dispersion du coronavirus. De nombreux internautes se demandent quels rassemblements publics sont autorisés et lesquels sont interdits.

Les mesures qui concernent les commerces et les activités récréatives (sportives, culturelles, folkloriques) sont d'application à partir de ce vendredi 13 mars 2020 à minuit : toutes ces activités sont annulées, quelle que soit leur taille et leur caractère public ou privé.

Quelles sont les activités qui doivent être annulées?

Toutes les activités publiques, quelque soit leur taille, doivent être annulées pendant la période qui commence ce samedi matin. Cela concerne donc aussi les activités des ASBL, (clubs de loisirs), les réunions de copropriétaires, les cours collectifs de langue ou de musique dans les académies, les activités parascolaires, les réunions dans les clubs de sport, les visites guidées. Toutes ces activités doivent être annulées ou reportées après le 3 avril 2020 inclus.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Certains citoyens veulent savoir s'ils doivent annuler des réunions qui concernent une dizaine de personnes (dans le cadre d'une formation par exemple). Interrogé par la RTBF, Marius Gilbert, épidémiologue à l'ULB, explique : "La recommandation principale est d'essayer d'éviter au maximum les risques de transmission à tous les niveaux. Si c'est possible : annulez ou reportez. Si ce n'est pas possible, il faut essayer d'utiliser la visioconférence afin de remplacer la rencontre physique. Dans un cadre professionnel on peut essayer d'utiliser un local plus grand afin d'éloigner les personnes les unes des autres afin de limiter les risques de contamination".

Faut-il annuler les réunions familiales et autres dîners entre amis? Ce sont des réunions privées, a priori ces événements ne sont pas interdits. Néanmoins, Marius Gilbert répond : "Il faut faire appel à la responsabilité individuelle. Si vous organisez un dîner chez vous avec 15 personnes, vous contribuez à un risque plus important de transmission. On ne peut pas dire le contraire". Il demande donc à chacun de participer à cet effort collectif qui vise à réduire la transmission" du virus.

De leur côté, les mouvements de jeunesse ont annoncé que toutes leurs activités étaient annulées : cela concerne les Scouts, les Guides et la Fédération nationale des Patros. L'événement "Scoutopia" qui devait se tenir le 21 mars au domaine de Chevetogne est annulé. Il en va de même pour l'opération Arc-en-Ciel de collecte de vivre non périssable, qui devait avoir lieu les 16 et 17 mars : annulée aussi.