Coronavirus à Tenerife : 15 Belges peuvent quitter l'hôtel, pas de quarantaine prévue

Coronavirus à Ténérife: 15 Belges peuvent quitter l'hôtel, ils ne présentent aucun symptôme
Coronavirus à Ténérife: 15 Belges peuvent quitter l'hôtel, ils ne présentent aucun symptôme - © TONY CUADRADO - BELGA

Quinze Belges pourront quitter l’hôtel de Tenerife où 700 touristes sont confinés depuis mardi en raison de la présence de plusieurs vacanciers testés positifs au coronavirus.

Selon le SPF Affaires étrangères, ces 15 Belges ne présentent aucun symptôme. "Ces Belges sont arrivés après le 24 février, donc ils n’ont pas été contact" avec les personnes porteuses du virus Covid-19, a annoncé ce jeudi soir Philippe Goffin (MR), le ministre belge des Affaires étrangères, dans l’émission "Jeudi en Prime" sur la Une. "Ils pourront quitter cet endroit et revenir sur le territoire national."

Les autres vacanciers belges sur place "reçoivent tous les jours la visite d’un médecin pour contrôleur leur état", a encore précisé Philippe Goffin. Ces personnes seront placées en quarantaine "jusqu’au 9 mars".

Contrôlés par un médecin

Concernant les Belges qui peuvent quitter l’hôtel H10 Costa Adeja Palace de l’île espagnole, ces personnes ne sont pas "porteuses de la maladie". Ils ont été "contrôlés par des médecins", ajoute Philippe Goffin. Ces vacanciers pourront rentrer chez eux, à leur arrivée en Belgique. Toutefois, ils devront observer des consignes de prudence. En cas de signes particuliers, "si des symptômes devaient se manifester", ils sont invités à contacter leur médecin "et ensuite peut-être ailleurs".

 

Pas de quarantaine 

Ce vendredi après midi, on apprend que ces touristes ne doivent pas prendre de mesure particulière à leur retour, a expliqué vendredi l'Agence flamande de la santé.Ces vacanciers pourraient déjà atterrir à l'aéroport de Zaventem vers 15h15. "Les autorités espagnoles nous ont affirmé que ces personnes n'ont eu aucun contact avec des patients potentiellement infectés", déclare Joris Moonens, de l'Agence flamande de la santé. "Ils ne doivent donc pas être placés en quarantaine à leur arrivée. Il suffit qu'ils soient vigilants par rapport au très faible risque de tomber malades. Ils doivent rester attentifs à la fièvre, à la toux ou aux problèmes respiratoires", ajoute-t-elle. L'agence envoie une personne à l'aéroport pour s'occuper des passagers. Les voyageurs qui reviennent d'autres pays ne doivent pas non plus prendre de mesures particulières pour l'instant. Les personnes qui rentrent d'Italie ne sont tenues de se signaler nulle part, mais doivent rester attentives aux symptômes de la maladie.

Philippe Goffin, qui a eu un contact ce jeudi avec son homologue espagnole, précise encore qu’il faut "faire confiance aux autorités médicales espagnoles qui font leur travail". La Belgique a en outre dépêché son consul à Tenerife. "Nous sommes ici sur base d’une décision espagnole sur le territoire espagnol".

La RTBF est également présente sur place, où elle a pu constater le dispositif mis en place autour de l’hôtel.

Sur les 700 vacanciers confinés dans l’établissement, 118 sont de nationalité belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK