Le quota de 25% de patients Covid déjà dépassé aux soins intensifs: à l'UZ Brussel, on veut déjà déclencher la phase 1B

Les hôpitaux belges se préparent et réservent plus de lits aux malades du Covid-19. Actuellement, 15% des lits sont dédiés à l’accueil à ces patients. Demain, la jauge passe à 25% : c’est la phase 1A. A l’UZ Brussel, établissement néerlandophone bruxellois situé à Jette, la jauge va carrément passer à 50% !

10 lits actuellement sur 36 en soins intensifs

Avec près de 4449 cas en moyenne détectés chaque jour entre le 3 et le 9 octobre, les contaminations au nouveau coronavirus sont en hausse, les hospitalisations égalementIl y a eu 123 nouvelles admissions en 24 heures, un nombre légèrement en dessous de la moyenne actuelle (entre le 6 et le 12 octobre, il y a eu 136 admissions quotidiennes), mais largement supérieur au mardi précédent (87 hospitalisations). Sur une semaine, le nombre de personnes hospitalisées a ainsi grimpé de 68,4%.

Conséquence : les hôpitaux doivent s’adapter. En Région bruxelloise, où le nombre de contaminations progresse de manière inquiétante, cela n’a déjà plus de sens de passer de 15 à 25% en termes de capacités de lits Covid. La plupart des hôpitaux ont déjà un quart de lits en soins intensifs dédiés aux malades du coronavirus. A l’UZ, on compte 36 lits en soins intensifs dont 10 sont occupés par des personnes atteintes du virus, soit près de 28%.

Nous sommes prêts, nous avons nos plans

Dès mercredi, l’hôpital envisage donc de passer à la phase 1B avec la moitié des lits, 50%, rien que pour les patients Covid, au regard de la situation sanitaire bruxelloise. Evidemment, qui dit plus de lits Covid, dit moins de lits pour les personnes atteintes d’autres pathologies mais aussi des reports d’actes chirurgicaux.

"On sent que le stress monte chez tout le monde", explique Karolien De Prez, porte-parole de l’UZ. "Il y a de plus en plus de patients. On attend. On évalue jour après jour. Nous sommes prêts, nous avons nos plans, nos procédures. Les gens sont préparés. Mais c’est vrai aussi que le personnel est fatigué."

De la phase 0 à la phase 2B

Rappelons que cinq phases (0, 1A, 1B, 2A et 2B) composent le plan prévu afin d’éviter les problèmes rencontrés dans les hôpitaux lors de la première vague. En résumé, dans la phase 0, 15% des places aux soins intensifs sont réservées aux patients Covid-19.

Si le nombre de patients vient à dépasser ces disponibilités, le nombre de lits en soins intensifs pour les patients Covid-19 pourra évoluer: 25% en phase 1A, 50% en phase 1B et même 60% en phase 2A. À partir de la phase 2A, des lits supplémentaires seront créés.

En cas de passage à la phase 2B, au moins 2000 lits de soins intensifs seront disponibles pour les patients Covid-19 et 8000 dans les services réguliers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK