Coronavirus : les 5 millions de masques arrivés en Belgique acheminés vers les hôpitaux

Coronavirus : 5 millions de masques sont arrivés cette nuit en Belgique
3 images
Coronavirus : 5 millions de masques sont arrivés cette nuit en Belgique - © Tous droits réservés

De quoi soulager, et travailler un peu plus sereinement dans les hôpitaux… en étant en tout cas mieux protégés : 5 millions de masques ont atterri cette nuit à l’aéroport de Bierset en provenance de Shangaï. Le précieux matériel a été immédiatement chargé dans des véhicules de la Protection civile et transféré à la caserne de Peutie sous haute surveillance, pour éviter les tentations, la recrudescence des vols, vu l’énormité des besoins. Luc Partoune, le patron de Liège Airport, ne cachait pas, cette nuit, sa satisfaction : "Le besoin de masques est énorme. Il n’y a pas que les hôpitaux, il y a les pharmacies. Cela va tout de même relâcher la tension qui commençait à être palpable au niveau des centres hospitaliers. Par ailleurs, nous sommes heureux du rôle important qu’un aéroport Cargo peut jouer.Après avoir subi une fraude venant de Turquie et après avoir risqué la pénurie, la Belgique s’offre donc un moment de répit dans la course aux masques.

Elément stratégique

La protection civile (PC) avait annoncé jeudi qu’un avion devait atterrir dans la nuit à Bierset avec, à son bord, une cargaison de 5 millions de masques buccaux. "Avion au sol", a confirmé Delcourt peu avant 1h00 du matin vendredi. "Ce matériel sera chargé dans des véhicules de la Protection civile et transféré à la caserne Major Housiau à Peutie où il devrait arriver vers 4 ou 5 heures du matin. Sans doute, ensuite, les masques seront ventilés selon les besoins des différentes provinces où ils seront acheminés dans la journée", avait précédemment annoncé Joëlle Brouillard, commandant à la Protection civile de Crisnée.


►►► Retrouvez notre dossier sur le coronavirus

►►► Lire aussi : Confinement à cause du coronavirus en Belgique : que pouvez-vous encore faire ? Ou pas ?


Dans un second temps, les masques seront empaquetés et transportés en fonction des besoins les plus urgents. Ces masques sont donc clairement devenus une denrée stratégique pour notre pays puisqu’ils sont désormais mis sous protection militaire. Plusieurs vols dans les stocks d’hôpitaux ont eu lieu ces derniers jours.

D’autres livraisons attendues

La ministre de la Santé publique Maggie De Block se réjouit ce vendredi de l’arrivée durant la nuit en Belgique de 5 millions de masques buccaux, qui seront répartis en matinée entre les hôpitaux, médecins et autres. D’autres livraisons sont attendues, a promis la ministre, s’exprimant au micro de la VRT sur Radio 1. L’intention reste de pouvoir constituer des stocks de matériel médical de protection, affirme-t-elle alors que le secteur des soins de santé est en demande de tels masques pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Les masques chinois arrivés durant la nuit sont désormais répartis depuis la caserne militaire de Peutie, "avec l’aide de la Défense, de la Protection civile et du SPF Santé publique", indique Maggie De Block. On suit une liste de destinataires prioritaires, comprenant entre autres les hôpitaux et médecins, indique-t-elle. Une livraison d’un million de masques supplémentaires est attendue, selon la ministre.