Coronavirus : 1584 cas positifs et quatre décès sur 25.000 personnes en un an à la Défense

Le ministère de la Défense a enregistré depuis le début de la pandémie causée par le coronavirus, voici près d’un an, 1584 cas positifs et quatre décès dans ses rangs, sur des effectifs de quelque 25.000 personnes (militaires et civils), a-t-on appris jeudi de source militaire.

De ces 1584 cas positifs signalés entre le 1er février 2020 et le 14 janvier 2021 au ministère de la Défense, 54 nouveaux l’ont été durant la période allant du 8 au 14 janvier derniers.


►►►A lire aussi : Coronavirus en Belgique : Ludivine Dedonder offre l’aide de l’armée pour la campagne de vaccination


Actuellement, 119 membres du personnel sont en quarantaine en raison de contacts à haut risque avec des personnes infectées, alors que 41 soldats infectés sont isolés à la maison et treize dans un hôtel. Un soldat est actuellement hospitalisé à la suite de la Covid-19, a précisé le service de presse de la Défense à l’agence Belga.

Quatre décès

Quatre décès sont aussi à déplorer au sein de la Défense, dont trois personnes qui étaient toujours actives et une personne "restée longtemps à la maison en raison d’autres conditions médicales", a-t-on ajouté de même source.

Selon la Défense, 305 soldats sont actuellement en quarantaine avant les opérations et 221 personnes le sont en fonction des exercices prévus et de retour d’opérations, y compris 119 en raison de "contacts à haut risque". Depuis le 5 novembre 2020, environ 1800 membres du personnel ont été placés en quarantaine après un contact à haut risque dans l’environnement civil et/ou après un voyage en zone rouge.

Environ 2500 personnes en quarantaine

Début décembre, la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), avait indiqué, dans une réponse à une question écrite de la députée Kattrin Jadin (MR), avoir connaissance d'"environ 1500 infections" et d'"environ 2500 membres du personnel qui sont ou ont été en quarantaine".

Citant des chiffres datant de début novembre, Mme Dedonder faisait aussi état d’une trentaine d’infections au coronavirus dépistées pendant des missions à l’étranger.

Rapatriement depuis le Niger

Depuis lors, l’armée a procédé la semaine dernière au rapatriement d’une cinquantaine de militaires en opération au Niger, dont une vingtaine de personnes testées positives au nouveau coronavirus et, par mesure de précaution, une trentaine d’autres – ce qui a entraîné la suspension de cette mission.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK