Contraception, homosexualité, divorce... L'Église s'ouvre au dialogue

Contraception, homosexualité, divorce... L'Église s'ouvre au dialogue?
Contraception, homosexualité, divorce... L'Église s'ouvre au dialogue? - © GABRIEL BOUYS - BELGAIMAGE

Un "synode" sur la famille s'ouvre à Rome ce dimanche, c'est-à-dire une sorte de grande réunion des évêques du monde entier. Mais des laïques sont aussi invités : treize couples mariés y participeront, ainsi qu'une quinzaine d'experts. Ensemble, ils vont se pencher sur les défis auxquels fait face la famille catholique dans notre monde contemporain. Ils aborderont notamment la question des divorcés remariés, toujours exclus de l'eucharistie, ou la question de la contraception.

Même si de sérieuses dissensions se font déjà sentir au sein de son Église, le pape François 1er souhaite une discussion sans tabou.

Monseigneur Léonard représentera la Belgique lors de ce synode. Tommy Scholtès, le porte-parole des évêques de Belgique, explique que l'archevêque portera notamment la parole des paroissiens de Belgique. En effet, c'est une première, à l'occasion du synode, les paroissiens du monde entier ont été consultés via un questionnaire sur le thème famille. Chez nous, 3000 personnes y ont répondu.

"Les grandes tendances qui se dégagent sont certainement une certaine distance qui existe entre la réalité de terrain et ce que l'Église prône, confie Tommy Scholtès. Par exemple, dans le domaine de la contraception, il est évident qu'il y a une grande partie de la population qui utilise les moyens contraceptifs, alors qu'il y a quand même une certaine limite dans l'enseignement de l'Église."

Mais est-ce que cela veut dire que les représentants de l'Église belge vont défendre ces positions-là, qui sont celles des paroissiens ? En quelque sorte...

"La position de Monseigneur Léonard va être la restitution des réponses qui ont été reçues et aussi le fruit de la discussion entre les évêques de Belgique sur toutes ces questions, autrement dit comment vivre à la fois une certaine fidélité à l'enseignement de l'Église tout en ayant aussi une certaine ouverture par rapport à la réalité de terrain."

Daphné Van Ossel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK