Conseil national du travail: bientôt un changement de président, et c'est une première en 20 ans

Paul Windey, le 26 juin 2015 à Bruxelles
2 images
Paul Windey, le 26 juin 2015 à Bruxelles - © DIRK WAEM - BELGA

Le président du Conseil national du travail (CNT), Paul Windey, prendra sa retraite le 1er mai prochain, après 20 années de présidence, a annoncé jeudi l'organisation paritaire.

"Au cours des 20 dernières années, Paul Windey fut l'un des piliers du Conseil national du Travail et de la concertation sociale belge", souligne dans un communiqué le CNT, dont Paul Windey sera nommé président honoraire.

Ce dernier sera remplacé par Rudi Delarue. Né en 1963, il a commencé sa carrière en 1987 au service d'études de la CSC. De 1999 à 2008, Rudi Delarue fut responsable du dialogue social sectoriel à la Commission européenne, puis directeur à l'Organisation internationale du travail (OIT) pour les pays de l'UE et du Benelux (2008-2013).

Rudi Delarue (photo: neweurope.be) 

L'homme est actuellement chef de service adjoint de la section Affaires internationales à la Commission européenne, DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion. Le CNT est une organe paritaire composé de membres des organisations syndicales et des organisations patronales. Le CNT a le pouvoir de conclure des conventions collectives de travail (CCT). À l'heure actuelle, plus de 100 CCT du CNT s'appliquent à l'ensemble des entreprises de tout le pays.

Archives : Journal télévisé du 17/12/2010

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Vews
en direct

La Deux

Vews