Conseil national de sécurité : maintien de la bulle de cinq, retour de la semaine de cinq jours à l’école, shopping à deux, découvrez les mesures annoncées

Un nouveau Conseil national de Sécurité se tenait ce jeudi à 9 heures. La Première ministre Sophie Wilmès, les principaux ministres du gouvernement fédéral et les ministres présidents des entités fédérées y préparaient notamment la rentrée du mois de septembre.

La Première ministre Sophie Wilmès a ensuite pris la parole lors d'une conférence de presse. Entourée des ministre-présidents des différentes régions du pays, elle a annoncé une série d’assouplissements en termes de culture mais aussi pour faire les magasins : "Les mesures mises en place en août semblent être efficaces. La transmission a désormais commencé à diminuer. Mais le virus circule toujours. Aucune mesure ne pourra totalement le supprimer. Nous avons besoin d’un vaccin. A nous d’apprendre à vivre avec ce virus. Mais nous devons éviter d’arriver à un point de rupture où les mesures devraient être fortement renforcées."

►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus

2 images
© Massimo De Nardi

Reprise de l’école

"Il faut immuniser la rentrée scolaire": comme annoncé il y a quelques jours, tous les élèves pourront reprendre l’école à partir de septembre selon le code jaune toujours en vigueur et ce, à tous les niveaux d’enseignement. Le système prévoit une semaine de 5 jours avec obligation du port du masque pour les élèves de plus de 12 ans. Toutes les activités ne pourront être maintenues dans le secondaire : "Des codes orange pourront être d'application au niveau communal pour adapter les situations s’il y a une école où la transmission s’accélère".

Le retour de l’ensemble des élèves est désormais acté et toutes les mesures prises pour limiter la propagation du virus serviront à réussir cette rentrée complète.

 

Bulle de cinq maintenue

La "bulle de cinq" qui ne rencontre plus vraiment l’adhésion de la population reste maintenue, a annoncé Sophie Wilmès : "Cette bulle reste en vigueur jusqu’au 30 septembre au moins. Par contre les réceptions après les funérailles pourront accueillir 50 proches pour les réceptions. Les mêmes règles que dans l’Horeca seront d’application".

Sophie Wilmès a évidemment expliqué à nouveau que les rassemblements de 10 sont et restent autorisés avec des personnes extérieures à la bulle mais en respectant les règles de distanciation physique.

Je suis quelqu’un de très tactile

Dans les discussions du CNS, ce manque d’adhésion lié à cette mesure a été longuement abordé : "Pour que ça fonctionne, il faut suivre la règle. Une étude a montré le manque d’adhésion. Une des raisons, c’est la lassitude. Nous avons soif de partager et de liberté. Il peut y avoir une influence d’expressions contradictoires avec des expressions par rapport à la situation gravissime puis finalement qui expliquaient que c’est moins grave. C’est pour ça que nous devons continuer à réexpliquer les choses comme on le fait. Mais éviter les contacts rapprochés qui se multiplient reste une priorité par rapport à ce que l’on sait de la transmission du virus. Il faut réfléchir à une autre façon de voir les gens. Moi aussi, qui suis quelqu’un de très tactile, j’en souffre mais nous devons nous adapter".

Tous ces changements sont difficiles à accepter. Au mois de septembre, ce sera le retour des vacances cumulé à la reprise de l’école. Il faut trouver une balance mais Sophie Wilmès a donné pour mission au Celeval, le groupe d’experts fédéraux, de travailler sur des mesures stables pour permettre les contacts sociaux.

 

Fin de la solitude au shopping

Les Belges pourront désormais aussi faire leurs courses à deux. Le secteur tirait la langue avec des chiffres en berne pour la période des soldes. Désormais, chaque personne pourra se rendre dans un magasin accompagnée de quelqu’un mais "désormais sans limite de temps. A partir du lundi 24 août ce sera possible et sans limite de temps même si nous comptons sur la responsabilité des gens ".

 

Doublement des capacités dans les salles de spectacles

Les spectacles, pièces de théâtre, salles de cinéma, matchs de football ou autres événements sportifs vont pouvoir accueillir davantage de monde. L’appel des secteurs de l’événementiel aura donc été entendus. Les capacités d’accueil passent de 100 à 200 spectateurs à l’intérieur. Pour les spectacles extérieurs, ce sont désormais 400 personnes qui pourront se rassembler en respectant les distances de sécurité et le "port du masque restera obligatoire. Cela pourra être autorisé seulement si toutes les règles de sécurité sont respectées".

Afin de donner plus de flexibilité – lorsque les règles de sécurité sont respectées – aux professionnels, il sera possible de déroger à cette règle après examen par le bourgmestre et l’autorisation des ministres compétents.

 

Les couples non-mariés vont pouvoir se retrouver

Sophie Wilmès a aussi annoncé des mesures pour les couples séparés par les frontières. Les personnes non mariées mais qui peuvent démontrer qu’ils sont un couple durable auront l’autorisation de passer la frontière en respectant les mêmes règles en vigueur lorsqu’il y a un séjour à l’étranger.

Concernant les voyages, l'obligation de remplir le formulaire Passenger Locator Form reste maintenue depuis le premier août lors d'un séjour de plus de 48h à l'étranger. Par ailleurs, toute personne de retour d'une zone rouge doit se faire tester et rester en quarantaine. Si le voyageur revient d'une zone orange, cela reste une recommandation. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK