Conseil national de sécurité : les fêtes rassemblant plus de 10 personnes restent interdites

Depuis le 13 mars, la participation aux cérémonies comme les mariages, baptêmes ou enterrements se fait sous conditions strictes suite aux mesures annoncées par le gouvernement fédéral afin d’éviter la propagation du coronavirus.

Ce mercredi, le Conseil national de sécurité s’est à nouveau réuni et a décidé que les lieux de culte pourraient rouvrir dès ce lundi 8 juin. Les cérémonies religieuses pourront donc à nouveau se tenir mais les fêtes ou autres célébrations qui ont lieu en marge de celles-ci sont considérées comme des rassemblements de plus de dix personnes sans distanciation sociale et ne sont donc pas encore à l’ordre du jour. Il faudra attendre juillet pour pouvoir se rassembler avec plus de monde.

Dès le 1er juillet, les salles de banquet et de réception rouvriront. Cela sera possible avec un maximum de 50 participants. Et ce, dans les mêmes conditions que celles prévues dans la restauration. Cela signifie qu'à partir du 1er juillet, un mariage par exemple, peut avoir lieu dans une église avec un maximum de 200 personnes présentes. Par contre la fête qui suit, elle ne pourrait rassembler que maximum 50 personnes.

Les grands rassemblements ne sont pas encore autorisés

L’été est aussi propice aux rassemblements, à l’organisation de kermesses ou de fêtes de villages. Ces activités étant de nature à générer des foules, elles restent interdites jusqu’au 1er aout.

La vie nocturne avec ses boîtes de nuit, les fêtes et les discothèques par exemple, où il n'y a pas de distance de sécurité, ne seront pas autorisées à rouvrir avant la fin du mois d'août.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK