Connaître et défendre les abeilles: un site accessible au public

Connaître et défendre les abeilles: un site accessible au public
Connaître et défendre les abeilles: un site accessible au public - © KARL-JOSEF HILDENBRAND - BELGAIMAGE

La ministre fédérale de l'Environnement Marie-Christine Marghem (MR) et la secrétaire d’État pour la Politique scientifique Elke Sleurs (N-VA) ont présenté mardi le nouveau site www.vivelesabeilles.be ainsi qu'une brochure pédagogique destinés à souligner le rôle important que remplissent les abeilles pour la biodiversité et la production alimentaire.

Le site éducatif met en avant l'importance de la pollinisation, les différents types d'abeilles ainsi que leur biologie et les menaces auxquelles elles doivent faire face. Les internautes sont invités à agir en faveur de ces animaux via plusieurs conseils et activités. Une médiathèque est également disponible. "Nous voulons faire prendre conscience aux enfants que les abeilles ne sont pas seulement là pour fabriquer du miel, mais que leur processus de pollinisation joue également un rôle dans notre écosystème et qu'elles ont une importance économique", explique Sven Heyndricks du SPF Santé publique. Le lancement de ce site constitue également le début du nouveau plan fédéral Abeilles.

La santé de ces insectes suscite quelques préoccupations. Lors de l'hiver 2012-2013, une colonie d'abeilles sur trois a disparu dans les ruches belges. Plus de la moitié des populations 370 espèces d'abeilles présentes en Belgique deviennent rares ou sont en forte régression. En Europe, un bourdon sur quatre est menacé de disparition.

Les raisons de ce phénomène sont très complexes et parfois incertaines. La nourriture insuffisante en raison des monocultures, le changement climatique, l'utilisation de pesticides et les maladies peuvent partiellement l'expliquer. Le rapport d'évaluation du plan Abeilles 2012-2014 souligne que les vétérinaires ne disposent pas d'une formation suffisante pour régénérer les colonies d'abeilles. De plus, les moyens permettant de combattre les maladies ne sont pas suffisamment disponibles en Belgique, fait remarquer Hendrik Trappeniers de la Fédération royale des apiculteurs flamands.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK