Condamné pour traitement inhumain de Breivik, l'État norvégien fait appel

Le tribunal d'Oslo avait condamné l'Etat norvégien pour traitement inhumain et dégradant envers la personne d'Anders Behring Breivik
Le tribunal d'Oslo avait condamné l'Etat norvégien pour traitement inhumain et dégradant envers la personne d'Anders Behring Breivik - © LISE ASERUD - AFP

L'État norvégien, condamné pour avoir imposé en prison un traitement "inhumain" et "dégradant" à l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, va faire appel, a annoncé mardi le ministre de la Justice.

Être isolé des autres détenus durant cinq ans...

Le 20 avril, le tribunal d'Oslo avait estimé contraires à la Convention européenne des droits de l'Homme les conditions de détention de Breivik, incarcéré pour avoir tué 77 personnes dans un attentat à la bombe suivi d'une fusillade en 2011.

La juge Helen Andenaes Sekulic avait en particulier pointé du doigt l'isolement de l'extrémiste de 37 ans, détenu à l'écart des autres prisonniers depuis près de cinq ans.

... n'est pas un "traitement inhumain ou dégradant"

"J'ai demandé aujourd'hui à l'avocat de l'État de faire appel", a indiqué le ministre de la Justice Anders Anundsen dans un communiqué.

Le délai légal est d'un mois et l'État doit encore définir la formulation de son appel. Mais "la principale raison de l'appel est que les conditions auxquelles est soumis Breivik ne constitue pas d'après l'État un 'traitement inhumain ou dégradant' défini par l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme", a expliqué le gouvernement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK