Communion pour les divorcés remariés: l'Eglise encore réticente

L'Archevêque de Fribourg Robert Zollitsch, dont le diocèse est considéré comme un "laboratoire"
L'Archevêque de Fribourg Robert Zollitsch, dont le diocèse est considéré comme un "laboratoire" - © AFP PHOTO / THOMAS FREY

Le Vatican a critiqué mardi la décision du diocèse de Fribourg (sud-ouest de l'Allemagne) d'ouvrir la possibilité de communier aux divorcés remariés, précisant qu'elle ne reflétait en rien un changement dans la position de l'Eglise.

Il s'agit d'une communication "signée d'un bureau de l'évêché de Fribourg et qui n'a aucunement l'aval de la conférence épiscopale allemande. C'est un document purement local", a indiqué aux journalistes le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège.

La conférence épiscopale est dirigée par l'archevêque de Fribourg, Robert Zollitsch.

"Le fait que des bureaux locaux ou des personnes proposent des solutions pastorales particulières risque de créer la confusion", a-t il ajouté.

Selon la doctrine catholique, les hommes et les femmes qui contractent un mariage s'engagent pour la vie. Dès lors, la rupture de ce sacrement et leur remariage les empêchent de communier à la messe, si leur mariage précédent n'a pas été annulé par un tribunal ecclésiastique.

Exclusion injuste

Cette exclusion est perçue comme injuste par de nombreux couples concernés, et une réforme est souhaitée par beaucoup.

Le pape François a recommandé un approfondissement de la réflexion sur ce thème brûlant et douloureux. Il a déjà été à l'ordre du jour du G8, le conseil consultatif des cardinaux, et devrait être abordé dans un prochain synode extraordinaire en 2014 sur la pastorale familiale et matrimoniale.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole de l'évêché de Fribourg-en-Brisgau, Robert Eberle, avait expliqué lundi que cette décision était une "main tendue" vers les divorcés remariés, qui serait appliquée au cas par cas.

Fribourg est depuis longtemps un diocèse laboratoire de l'Eglise allemande où une réflexion est développée sur ce sujet.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK