Comment voyager moins cher en Belgique ?

Parmi les décisions d’un superkern (réunissant les 10 partis soutenant l’action du gouvernement pour traverser la crise du Covid-19) de ce week-end, on peut citer que chaque résident en Belgique pourra bénéficier d’un rail pass de 10 voyages (SNCB) valable du 1er juillet au 31 décembre, de même que la suspension du supplément vélo. Une décision accueillie froidement par Sophie Dutordoir, dirigeante de la SNCB.

En attendant de pouvoir tenir ce fameux ticket d’or entre les mains, on peut déjà explorer les diverses façons de voyager en transport en commun moins cher, voire gratuitement en fonction du voyage qu’on cherche à faire.

Le train malin

Ne dites plus " B-Excursion " dites : " Discovery Combi ". Dès lors que vous envisagez une escapade dans un lieu en particulier, ça peut valoir la peine de jeter un œil au site de la SNCB pour voir si votre destination n’est pas liée à un tarif réduit.

À titre d’exemple, si vous envisagez une sortie d’un jour à la mer et que vous voulez faire un crochet chez Sea Life à Blankenberge, les enfants de 3 à 11 ans peuvent bénéficier d’un ticket aller/retour à 15€ comprenant l’entrée à Sea Life contre 28,70€ (2 Go Pass 1 à 6,60€ + 15,50€ l’entrée) soit une économie de 13,70€ par enfant. Sachez tout de même qu’une personne de plus de 12 qui achète un ticket peut faire voyager gratuitement 4 enfants l’accompagnant. Par contre, pour les adultes, il faudra compter entre 19,90€ et 27,90€ pour un aller/retour en fonction de votre gare de départ ce qui peut être une économie plus ou moins intéressante. Si vous faîtes le choix de prendre un ticket au tarif plein ou si vous avez un rail pass. Avec ce dernier, le voyage vous coûtera 32,10 € (2 trajets en rail pass à 8,30€ + une entrée à Sea life à 15,50€ si achetée sur internet).

Bref, il faudra sans doute sortir la calculette pour un trajet en train, mais sachez que la SNCB propose le " Dicsovery Combi " sur des destinations comme le Zoo d’Anvers, Pairi Daiza, le Zoo de Planckendael, Walibi, Plopsaland (La Panne), Plopsa Coo, Bellewaerde, Bobbejaanland, le Musée Hergé, Train World, l’Atomium (avec Mini Europe et l’Adam) ou même pour faire une descente de la Lesse en Kayak.

Et puis, le bon plan ultime pour le moins de 26 ans, c’est le Go Pass Unlimited. Il n’est possible de l’utiliser que pendant les congés, mais il peut s’échanger contre 15€ pour 7 jours et 25€ pour 1 mois pendant les vacances d’été.

Sachez également que la SNCB propose des trajets avec nuits d’hôtels à tarifs préférentiels, mais aussi des réductions pour les groupes et familles nombreuses, pour les seniors ou les militaires par exemple.

Le TEC gratuit pour les scouts

En Belgique, cinq fédérations peuvent bénéficier des trajets en bus gratuits les weekends (vendredis compris), jours fériés et durant les congés scolaires. Sont concernés :

  • Les Scouts
  • Les Guides Catholiques de Belgique
  • La Fédération nationale des Patros
  • Les Faucons Rouges
  • Les Scouts et Guides Pluralistes de Belgique

Tout le mode d’emploi est disponible sur le site du TEC.  Mais retenez que si l’animateur accompagnant les enfants a une carte mobib et qu’il fait la demande à sa fédération ainsi qu’au TEC, il peut alors se procurer un titre de transport " groupe mouvement de jeunesse " et voyager avec des groupes jusqu’à 40 personnes gratuitement sur tout le réseau TEC (il faut néanmoins prévenir plusieurs jours à l’avance si le groupe dépasse les 15 personnes).

Au-delà des mouvements de jeunesse, d’autres voyageurs peuvent avoir des tarifs avantageux sur le réseau TEC. Les enfants jusque 5 ans ne paient pas, de 6 à 11 ans, l’abonnement est gratuit (ou presque… il faut quand même acheter une carte Mobib à 5€) de 12 à 24 ans vous avez d’office un tarif préférentiel (plus besoin de demander un document aux écoles) mais aussi si vous avez plus de 65 ans, si vous êtes militaire, etc.

Tous les profils sont listés sur le site du TEC.

Pas de bon plan à Bruxelles ?

Si le même genre de réductions liées à l’âge ou à la profession existent pour la STIB, il est difficile de trouver des réductions spécifiques au réseau de la capitale. Il existe bien des tickets liés à des salles de concert comme l’Ancienne Belgique ou Forest National, mais il va être compliqué d’en profiter pour le moment…

On peut tout même citer la Brussels Card. Une carte qui vous donne accès à 41 musées bruxellois ainsi qu’à des réductions dans des attractions commerces et restaurants. Mais cette carte ne contient pas les transports en communs, il faut y ajouter un tarif pour en bénéficier. En synthèse :

  • 24h = 28€ + 7,50€ pour l’accès au réseau STIB
  • 48h = 36€ + 14€ pour l’accès au réseau STIB
  • 72h = 44€ + 18€ pour l’accès au réseau STIB

Sachant qu’un ticket 24h vous donnant l’accès à tout le réseau STIB vous coûte 7,50€, vous aurez, au mieux, une économie de 4,5€ pour 72h sur vos trajets à condition d’avoir rentabilisé votre Brussels Card. Ceci dit, si l’expérience vous tente, visit.brussels organise en ce moment un concours pour gagner 2 Brussels Card sur sa page facebook.

Par ailleurs, si votre objectif est de visiter beaucoup de musées, il existe aussi le museum pass à 59€ qui vous donne accès à 170 musées et 223 expositions pendant un an. Parmi ses avantages, il y a 5 discovery tickets de la SNCB qui vous permettent de vous rendre dans les musées de votre choix à moitié prix.

Enfin, il y a tout de même un très bon plan en région bruxelloise, à condition de savoir pédaler sur un vélo, vous avez la possibilité de vous procurer un abonnement " Villo! " gratuitement pendant 6 mois.

Le tram de la côte

Puisqu’on peut désormais repartir à la mer, on peut aussi retourner dans ce fameux tram que tout le monde connait. Arpenté par tous les adeptes du cuistax et de châteaux de sable. Il existe différentes formules pour payer moins cher le tram de la côte. La première c’est via l’application De Lijn où le ticket descend à 1,80€ contre 2,50€ sur place. Mais si vous avez un vélo, vous pouvez acheter un billet à 2€. Soit 50 centimes moins cher que le billet normal. Un tarif qui n’existe que pour ce tram en particulier.

Pour tout le reste du réseau, De Lijn, au même titre que le TEC et la STIB, propose des réductions à certaines personnes voire même des formules gratuites pour les personnes handicapées par exemple. Elles sont toutes listées sur le site de De Lijn.

Au revoir la voiture = transports gratuit

Si beaucoup militent pour une gratuité des transports en commun à travers le monde, nos voisins luxembourgeois s’y sont d’ailleurs mis il y a quelques mois, en Belgique ce n’est pas d’actualité.

Il existe cependant une solution pour obtenir la gratuité des transports en commun : abandonner sa plaque d’immatriculation.

Que ce soit votre choix ou non (après un accident de la route et sans possibilité de racheter une voiture par exemple) vous pouvez abandonner votre plaque d’immatriculation à la DIV, une opération gratuite. Au moment de votre abandon, vous pouvez alors bénéficier d’un abonnement TEC de 3 ans gratuit sur l’ensemble du réseau (sauf lignes express). Vous retrouverez toutes les infos sur infotec.be.

Si vous êtes en région bruxelloise, vous pouvez bénéficier d’un package " mobilité ", c’est la prime Bruxell’Air.

La prime Bruxell’Air désigne un package " mobilité " à modalité variable en fonction de l'option choisie :

  • Soit un abonnement MTB pour une année + un abonnement Cambio Start pour 1 an
  • Soit une prime vélo + un abonnement Cambio Start pour 1 an

Si la radiation de la plaque d'immatriculation s’accompagne de la destruction du véhicule en question, la prime est " doublée ". Au choix :

  • Soit un abonnement MTB + un abonnement Cambio Start tous deux pour 2 ans
  • Soit un abonnement MTB pour 1 an + un abonnement Cambio Start pour 2 ans + une prime vélo
  • Soit un abonnement Cambio Start pour 2 ans + une double prime vélo

L’abonnement MTB est un abonnement valable sur le réseau de la STIB (sauf sur le tronçon NATO-Brussels Airport) et sur le réseau urbain bruxellois de De Lijn, du TEC et de la SNCB (trains S).

L’abonnement Cambio Start offert dans le cadre de la prime Bruxell’Air comprend les frais fixes, c'est-à-dire les frais d'activation et d'abonnements mensuels pendant 12 mois ou 24 mois selon la modalité choisie. Les frais variables, c'est-à-dire les coûts horaires et kilométriques, restent à charge du bénéficiaire de la prime. Par ailleurs, une caution devra être avancée par le bénéficiaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK