Comment va se passer concrètement la distribution des vaccins Covid-19 en Belgique ?

Le premier ministre l’a annoncé hier : la vaccination contre le coronavirus devrait débuter en Belgique le 5 janvier prochain. Mais comment ça va se passer concrètement ?

La Belgique disposera dans un premier temps de 600.000 doses via la commande gérée par la Commission européenne. Cette première phase permettra de vacciner 300.000 personnes puisque ce vaccin doit être administré à deux reprises avant d’être effectif. Ces premiers vaccins proviennent de la société pharmaceutique Pfizer, dont l’un des sites de production se trouve en Belgique (à Puurs).

L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFPMS) gère pour notre pays l’achat et de ces vaccins et la coordination de la distribution.


►►► À lire aussi : Covid-19 : tout savoir sur la campagne de vaccination en Belgique


Une fois que les vaccins Pfizer seront prêts, ils seront acheminés par Pfizer jusque dans les centres de vaccination (les hôpitaux). Pour les autres vaccins, la livraison sera centralisée dans un HUB. C’est l’entreprise de logistique pharmaceutique Medista qui a été désignée jusqu’en mars 2021. Cette entreprise spécialisée dans le transport médical, va réceptionner et conserver les vaccins mais également le matériel nécessaire à la vaccination (seringues, aiguilles, glace sèche…). La commande de ces accessoires est d’ailleurs en cours.

Sous la supervision de l’AFPMS, Medista se chargera ensuite de la distribution des vaccins dans les centres qui disposent des installations de conservation du vaccin, comme les hôpitaux.

Les résidents et le personnel des maisons de repos font partie des groupes prioritaires, mais les maisons de repos ne disposent pas des infrastructures pour conserver le vaccin à -75°C. Le vaccin de Pfizer peut également se conserver pendant 5 jours avant son administration à une température constante de 4° mais là aussi il faut du matériel spécifique. C’est la raison pour laquelle ces centres vont collaborer avec les hôpitaux.
 

Plans en différentes phases

Les premiers vaccins seront distribués lors de la phase Ia. Lors de cette première phase, les quantités de vaccins sont très limitées. Les groupes prioritaires sont les résidents en maisons de repos et de soin, les travailleurs dans les soins de santé (le personnel de 1e ligne, maisons de repos, les hôpitaux).

Dans la phase Ib, le nombre de vaccins disponible sera plus élevé et les groupes prioritaires seront élargis : les patients à risque et les services publics essentiels.

Ce n’est que dans la phase II que l’on peut parler d’une vaccination généralisée, y compris pour les groupes à faible risque.

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK