Comment survivre à la chaleur? Voici 9 endroits où se mettre au frais

Comment survivre à la chaleur ? Les endroits où se mettre au frais
2 images
Comment survivre à la chaleur ? Les endroits où se mettre au frais - © SPENCER PLATT - AFP

39 °C annoncés cette semaine en Belgique. La chaleur devrait être étouffante et le code orange en vigueur dans tout le pays. De quoi vouloir plonger dans une piscine de glaçons pour se rafraîchir. Mais si on n’a pas de piscine dans son jardin ? Voici une liste non exhaustive des endroits où vous mettre au frais pour surmonter cette journée ensoleillée.

Au cinéma

Commençons calmement par un grand classique. Quoi de mieux que de respirer de l’air frais aux douces odeurs de pop-corn ? Et de regarder un film ou même de faire une sieste ? Pendant que les autres suffoquent dehors, profitez de la climatisation et de l’ambiance tamisée des salles de cinéma.

Au programme, de quoi revivre son enfance avec le Roi Lion, Toy Story4 ou encore Spiderman…

Dans un centre commercial

En plus d’être climatisés, les centres commerciaux sont encore le paradis des soldes (jusqu’au 31 juillet). City 2, Woluwe shopping center, l’Esplanade de Louvain-la-Neuve, Médiacité à Liège, la Rive Gauche à Charleroi… autant de lieux pour se prendre un smoothie à la banane, aux graines de courge et au yaourt light tout en faisant les achats de dernière minute avant la fin des soldes et en participants aux activités d’été.

Dans une cathédrale ou une église

De hauts murs de briques, de grandes salles sombres, une légère musique d’orgue et vous voilà remis de cette chaleur. En plus de vous détendre, l’église vous offre son histoire. Profitez-en pour la visiter et vous octroyer une pause culturelle et historique.

Au musée

Et pourquoi pas, dans la même optique culturelle que les églises, vous rendre au musée. Notre plat pays en regorge. Il y en a pour tous les goûts : musée de la BD (Hergé, Louvain-la-Neuve), de l’art contemporain (Kanal, Bruxelles), de la guerre (musée royal de l’Armée et d’Histoire Militaire, Bruxelles), des voitures (AutoWorld, Bruxelles), de la photographie (Charleroi), des animaux (Aquarium Museum, Liège)

Dans le tram

N’allez pas dans les bus TEC bondés où l’air conditionné ne se ressent pas. Mais bien dans les trams, aux heures les plus calmes. L’air avoisine les 20 °C, les sièges sont libres et il fait silencieux. Cela fonctionne aussi pour (certains) trains et les avions, tous deux poussant la soufflerie au maximum.

Dans une grotte

La Wallonie possède plus de 15 grottes ouvertes au public. Parmi les plus connues, on retrouve les Grottes de Han-sur-Lesse et les Minières néolithiques de Spiennes, qui font partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Reproductions ou naturelles, elles enregistrent toujours des températures inférieures à celles de dehors en été. En général, en Belgique, elles se situent entre 10 °C et 13 °C. Le sentiment de fraîcheur est également dû à un niveau d’humidité élevé (presque 100%).

En période de canicule comme maintenant, la différence de température entre l’air et la grotte peut atteindre 20 °C. Vous pourriez vite regretter d’être descendu en short et en tee-shirt.

À bord d’un kayak, sur l’Amblève

Pour la descente de la Lesse, c’est compliqué : la sécheresse a fait descendre le niveau de la rivière par endroits. Dommage, car le kayak reste malgré tout un excellent moyen de se rafraîchir. L’ombre des arbres sur l’eau et l’humidité de la rivière juste à côté de vous font descendre le thermomètre de quelques degrés non négligeables en cette période.

Il ne reste en fait que trois tronçons ouverts à la navigation en kayak sur toute la Wallonie : un sur la Lesse (mais qui risque d’être bientôt fermé) et deux sur l’Amblève.

Réservez pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur place.

Dans un abri antiatomique

C’est, certes, extrême et tout le monde n’en possède pas. Mais l’abri atomique existe bien chez nous. Il a cette particularité d’être coupé du monde. Il ne communique pas avec les températures extérieures et donc il y fait moins chaud.

Ou… au bureau, tout simplement

Vous n’êtes pas en vacances ? Ne déprimez pas, dans votre malheur, on trouve du positif : la climatisation du bureau. Vous, qui travaillez entre quatre murs épais, ne devez pas faire face à la chaleur extrême de l’extérieur.

Si vous ne bénéficiez pas de la climatisation, sachez que votre employeur est tenu de prévoir des mesures à appliquer en cas de fortes chaleurs. Il doit offrir gratuitement des boissons rafraîchissantes appropriées, installer dans les 48 heures un dispositif de ventilation artificielle dans les locaux et, le cas échéant, protéger le personnel contre les rayonnements solaires (couvre-chefs,…).

Si la vague de chaleur dépasse les 48 heures, il doit accorder des périodes de repos aux travailleurs. Et ces règles sont aussi prévues pour ceux qui travaillent en extérieur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK