Apprenez à identifier les 12 nouveaux nuages répertoriés dans l'atlas international

L'asperitas, un nuage ondulé qui figure parmi les 12 nouveaux de l'atlas.
10 images
L'asperitas, un nuage ondulé qui figure parmi les 12 nouveaux de l'atlas. - © WMO International Cloud Atlas

Douze nouveaux nuages dans notre ciel. Ou plutôt douze nouveaux types de nuages, repérés et référencés dans la toute nouvelle version de l'Atlas international des nuages, présenté par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) comme LA référence mondiale pour l’observation et l’identification des nuages. 

Publié pour la première fois à la fin du XIXe siècle, l’Atlas contient de nombreuses photographies de nuages classés en dix genres, subdivisés en "espèces", puis en "variétés", selon l’endroit où les cumuls se forment dans le ciel et leur apparence. 

La dernière mise à jour de l’Atlas remontait à 1987 – soit avant l’apparition d’Internet. La version 2017, elle, prend la forme d’un portail Web ouvert au public, où l'on peut observer les nouvelles catégories, selon les formes (volutus, nuage en rouleau ou asperitas, nuage ondulé) ou l'origine de ces nuages (homogenitus pour ceux créés par l'homme, silvagenitus si ils sont issus de la forêt, etc.). 

Cinq nouvelles particularités supplémentaires ont été ajoutées: asperitas, cavum, cauda (nuage en forme d’appendice), fluctus (ou onde de Kelvin-Helmholz) et murus (ou nuage-mur). Un nouveau nuage annexe, le flumen, a également été inclus. Communément appelé "queue de castor", il est associé aux orages de forte intensité.

Voici comment ils se présentent: qui sait, vous pourrez peut-être en repérer bientôt au-dessus de vous? 

(Photos publiées avec l'autorisation du WMO International Cloud Atlas)

L'altocumulus "volutus"

Le volutus est une masse nuageuse en forme de long tube horizontal, généralement de l’étage inférieur, qui, souvent, semble s’enrouler autour d’un axe horizontal.

(© Michael)

Le cavum

Un nuage en forme de... trou, dans une mince couche de nuages de gouttelettes d'eau surgelées.

(© Lee Tsz Cheung)

 

Le cauda

Un nuage en forme de queue à faibles niveaux.

(© Steve Willington)

L'asperitas

Un spectaculaire nuage ondulé qui a enflammé l’imagination du public.

© Gary McArthur

Le murus

Ou nuage-mur. Plutôt inquiétant.

Le fluctus

Un nuage en forme de vagues qui se forme sur d'autres nuages.

Le Cataractagenitus

Un nuage qui se développe au-dessus des chutes d'eau.

Le flammagenitus

Conséquence de feux de forêt ou d'éruption volcanique.

L'homogenitus

Des nuages nés de l'intervention de l'homme.

Le silvagenitus

Des nuages causés par l'évaporation de l'humidité des forêts.

L'homomutatus

Contrairement à l'homegenitus, celui-ci n'a pas été créé mais bien modifié par l'homme.

Et pour reconnaître les nuages les plus courants...

L’Organisation météorologique mondiale propose toute une série d'outils pour reconnaître les nuages les plus courants: ils sont téléchargeables sur cette page.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK