Comment mieux encaisser le changement d'heure?

La Belgique passera à l'heure d'hiver durant la nuit de samedi à dimanche. Cela signifie que ce dimanche 29 octobre à 3h du matin, nous reculerons d'une heure, il sera donc 2h. Nous gagnerons donc une heure de sommeil. Chouette? Pour certains, ce passage provoque un véritable bouleversement au niveau du rythme biologique et du sommeil.

Les enfants particulièrement touchés

Si "certaines personnes vont passer ce changement d'heure sans aucun problème, d'autres vont être beaucoup plus impactées. C'est dû à la génétique des personnes", explique Mathieu Hein, spécialiste du sommeil à l'hôpital Erasme à Bruxelles. En effet, nous ne sommes pas égaux devant le sommeil: "Il y a des gens qui ont seulement besoin de dormir quatre heures par nuit pour être tout à fait reposés. D'autres qui ont besoin de douze heures pour arriver au même niveau de récupération." 

Les enfants - qui ont besoin d'une plus grande quantité de sommeil - ont notamment plus de mal à s'adapter. Cela s'explique notamment par leurs habitudes "très rigides", explique Mathieu Hein. "Ils ont une heure de coucher très régulière, une heure de lever très régulière."

Comment mieux encaisser ce changement? Deux conseils méritent être suivis, selon Mathieu Hein.

1. Garder son heure habituelle de réveil et donc se lever une heure plus tôt

"Si on est déjà quelqu'un qui a du mal au niveau du changement d'heure, cela peut l'aider à maintenir son rythme habituel", confirme Mathieu Hein. "On a généralement une heure habituelle de coucher et toutes les conditions au niveau du corps se mettent en place pour signaler qu'il est l'heure de dormir", continue le spécialiste. "Quand il est l'heure de dormir, le cortisol - l'hormone qui nous maintient éveillés - diminue tandis que la mélatonine - qui favorise le sommeil - augmente. Et ça c'est quelque chose de très réglé et il faut vraiment respecter cette dynamique particulière."

2. Profiter de la lumière du matin et partir à pied au travail

"La lumière va bloquer la sécrétion de mélatonine de manière naturelle. On va donc couper cet hormone du sommeil et donc supprimer la somnolence résiduelle qui peut avoir après la nuit. Marcher est également un bon conseil car c'est de l'effort physique et ça permet d'activer tout le corps et la sécrétion de cortisol, et donc de favoriser l'éveil". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK