Comment la terrifiante nuit d'Halloween se prépare dans un célèbre parc d'attractions?

Comment la terrifiante nuit d'Halloween se prépare dans un célèbre parc d'attractions ?
Comment la terrifiante nuit d'Halloween se prépare dans un célèbre parc d'attractions ? - © RTBF

Les sorcières, monstres et autres fantômes passent parfois beaucoup de temps à se déguiser mais c’est surtout le maquillage de plus en plus spectaculaire qui prend le plus de temps. Tôt ce mardi matin dans les coulisses de Walibi, une vingtaine de maquilleurs sont déjà à pied d’œuvre pour transformer pas moins de 300 figurants en monstres sanguinolents pour passer la nuit Halloween.

Comment créer du faux sordide ?

"Je suis en train de pigmenter la blessure que j'ai faite en latex pour qu'elle ressorte vraiment bien", explique Tommy, maquilleur. Le latex est l’un des principaux ingrédients de ce type de maquillage. Une fois séché, il permet de créer des blessures plus vraies que nature. Mais quel que soit le personnage de base, c'est le faux sang qui apporte la touche finale.

En pleine séance de maquillage, l’un des figurants témoigne de son enthousiasme: "C'est un peu froid mais ça fait peur aux gens et ça, c'est cool".

Il faut compter de 20 à 45 minutes de travail en fonction du rôle rempli par le figurant. "Tout dépend de s’il s’agit d’un zombie d’extérieur ou d’intérieur. A la lumière du jour le maquillage doit être très précis. Si c’est un maquillage d’intérieur dans le noir, il faut plus d'effet pour que ça se voit dans l’obscurité", explique Laureline, responsable des maquilleurs. 

Un régal pour les maquilleurs professionnels ou autodidactes

Halloween est une période importante pour ces passionnés. "C'est valorisant, ça met en avant notre côté artistique et nos talents de dessinateurs ". 

Côté vestiaire, on compte 300 costumes imaginés depuis des mois et plusieurs masques en silicone plus impressionnants les uns que les autres. "On peut remplir puis faire dégouliner les pustules du masque avec du liquide alimentaire et on peut même se lécher les doigts pour être encore plus trash", explique Kevin, le chef costumier.

Un chouette job

Derrière chaque figurant se cachent des saisonniers ou étudiants qui aiment jouer la comédie particulièrement en cette saison.  "J'aime bien faire peur aux gens. Je trouve ça chouette de les amuser, c'est vraiment fun", conclut une jeune figurante transformée en zombie. Car une fois bien maquillés et costumés, ces travailleurs font trembler des dizaines de milliers de visiteurs.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK