Comment l'ouragan Florence influence le vent en province de Luxembourg ?

Comment l'Ouragan Florence influence le vent en province de Luxembourg ?
2 images
Comment l'Ouragan Florence influence le vent en province de Luxembourg ? - © Tous droits réservés

Florence a fait la une de l’actualité car son passage a causé d’importants dégâts dans le Sud-Est des Etats-Unis.  Les vestiges de cet ouragan sont à l’origine du temps venteux, pluvieux et orageux de ce dimanche.  Les explications avec Marc Vandiepenbeeck, consultant en climatologie pour l'Institut Royal Météorologique (IRM)

L’ouragan " Florence " est un ouragan cap-verdien car il est né dans les îles du Cap-Vert et a ensuite traversé l’Atlantique jusque dans les Carolines aux USA. Ensuite, il a pris la direction du Nord et puis du Nord-Est pour passer de l’état d’Ouragan à simple dépression tout comme l’ont fait " Maria " et " lee " l’année dernière.  En remontant l’Atlantique en direction de notre pays, " Florence " a perdu ses caractéristiques d’ouragan car la température de l’eau de mer est inférieure à 26°C, une condition pour maintenir la dépression en ouragan.  Ne dites plus " Florence " mais " Fabienne " La dépression a d’ailleurs été rebaptisée. 

Pourquoi plus de vent en province de Luxembourg qu’ailleurs ?

Le centre de la dépression se situe sur le Brabant et ce sont toujours les régions situées au Sud de la dépression qui sont les plus ventilées.  A 14 heures, les rafales de vent étaient de 28km/h à la côte tandis que l’anémomètre de Saint-Hubert affichait la valeur de 68 km/h. 

Beaucoup de pluie en très peu de temps

Marc Vandiepenbeeck possède sa propre station météo à Chastre dans le Brabant Wallon.  Son pluviomètre indiquait à 14 heures : 20 litres d’eau par mètre carré pour les dernières 24 heures.  Sur le massif ardennais, entre 30 et localement 60 litres d’eau par mètre carré sont possibles suite à ce passage perturbé associé à cette dépression Florence.  C’est l’eau de mer qui s’évapore et alimente la dépression en humidité.  Celle-ci est redistribuée copieusement sur nos régions. 

Dès cette nuit, le temps sera plus calme

L’ex ouragan " Florence " rebaptisée en dépression " Fabienne " se déplace très vite et sera déjà ce soir sur l’Allemagne et demain midi sur la Biélorussie.  Un anticyclone se forme sur l’Irlande et va stabiliser la masse d’air.  Après les dernières averses, les éclaircies seront de retour demain. 

L’Europe sera coupée en deux : de l’air froid au Nord, de l’air doux au Sud

Vu le positionnement de cette zone de haute pression, c’est un flux de Nord-Est qui va se mettre en place laissant entrer de l’air polaire depuis la Norvège (où les premières neiges tomberont cette nuit sur les alpes norvégiennes) jusqu’en Serbie en passant par les îles britanniques, le Bénélux, la France, le Nord de l’Italie, l’Allemagne, la Suisse, les pays baltes où les températures seront sous les normales de saison.  Les pelouses pourraient d’ailleurs être gelées à Elsenborn mercredi matin. 

A quelques kilomètres de Belgrade, à Bucarest, l’air chaud sera toujours présent si bien qu’il y aura une amplitude thermique de 15°C entre ces deux villes.  L’air doux se maintient sur le bassin méditerranéen.  Certaines températures sont remarquables pour la saison comme à Lisbonne où 34°C sont attendus demain soit 8°C au-dessus des normales de saison.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK