Comment bien s'y prendre pour retrouver un job ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Les pertes d'emplois ne cessent de se multiplier dans notre pays, et par les temps qui courent, les cellules de reconversion du Forem sont de plus en plus convoitées. Leur seul but : aider les travailleurs licenciés à se remettre sur les rails

Jean-François Robeerst, 28 ans, travaillait il y a peu à l'atelier du verre d'Alleurs, mais cette société a fait faillite il y a un an. "Un beau matin", dit-il, "un huissier est venu nous annoncer que nous étions tous chômeurs. Une vraie catastrophe".

Jean-François avait interrompu ses études d'architecte pour travailler dans cet atelier. Aujourd'hui, il entend bien relever la tête et a décidé de prendre la direction de la cellule de reconversion du Forem de Liège.

Michel Martin est chef de projet dans cette cellule de reconversion. Il explique qu'il s'agit "d'un dispositif qui permet au travailleur d'avoir tous les outils destinés à sa recherche d'emploi, même s'il décide d'opter pour une nouvelle orientation".

Jean-François Robeerst lui, a pris les choses en mains et a décidé de participer à un atelier du Forem qui conseille sur la manière de prendre des contacts téléphoniques avec des patrons potentiels.

Des conseils de pro

Nathalie Grégoire, est sa conseillère en accompagnement professionnel. Elle estime que "trop de personnes envoient de nombreux curriculum vitae sans jamais recevoir de réponse". L'objectif de son atelier est "d'appeler l'employeur et de réussir à obtenir un entretien".

Comment s'y prendre ? "Il faut tout d'abord bien se présenter, contacter directement la personne et essayer de lui présenter en quelques mots, toutes ses compétences et son expérience".

En participant à des exercices pratiques de mise en situation, le demandeur d'emploi améliore petit à petit sa manière de communiquer.

Pour Jean-François, "il ne s'agit pas de cafouiller car le but est de faire valoir ses motivations et de présenter son CV par téléphone".

La crise aidant, pas moins de 800 demandeurs d'emploi sont passés par la seule cellule de reconversion de Liège l'an dernier.

I.L. avec Marc Mélon

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK