Commémorations du 22 mars: Brussels Airport s'excuse pour les problèmes techniques

Beatrice de Lavalette, l'une des survivantes, a tenu un discours poignant.
Beatrice de Lavalette, l'une des survivantes, a tenu un discours poignant. - © DIRK WAEM - BELGA

Brussels Airport a essayé de répondre au mieux aux demandes des associations de victimes et une centaine de personnes travaillant à l'aéroport de Zaventem ont assisté aux cérémonies de jeudi matin dans le hall des départs, a indiqué la porte-parole de l'aéroport, Florence Muls. Elle précise que des voyageurs se sont arrêtés toute la journée durant devant la plaque commémorative placée à cet endroit.

La première cérémonie à 07H58, heure de l'attentat, s'est déroulée en présence de membres du gouvernement fédéral et du CEO de Brussels Airport, Arnaud Feist. Ils se sont abstenus de prononcer des discours pour laisser les victimes vivre pleinement leur hommage. Brussels Airport a également présenté ses excuses pour le problème technique qui a empêché de diffuser l'appel à la minute de silence dans le hall des départs et a provoqué un larsen prolongé, mais assure que l'annonce est bien passée dans tout le reste de l'aéroport.

Deuxième cérémonie

La seconde cérémonie à 11H00 a été entièrement orchestrée par les associations de victimes. L'appel à la minute de silence a été entendu et les voyageurs du hall des départs se sont tous arrêtés en signe de respect. Les victimes ont applaudi à la fin de ce moment suspendu.

Le personnel de l'aéroport avait été informé en interne des différents hommages organisés et il leur avait été précisé qu'ils pouvaient vivre ces moments comme ils le souhaitaient. Certains ont participé aux hommages pour vivre leur deuil ou témoigner de leur soutien, d'autres sont restés un peu en arrière et d'autres encore se sont recueillis devant la plaque commémorative à des moments plus calmes de façon individuelle.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK