Comité de concertation : 50 personnes pour les réceptions de mariage à l'intérieur dès le 9 juin

C’est maintenant que débute traditionnellement la haute saison des mariages. Depuis ce 8 mai, il est possible de rassembler 15 personnes à la cérémonie et 50 personnes maximum en extérieur pour la fête. Certains couples, pressés, s’en contentent. D’autres ont reporté, une énième fois, et puis il y a ceux qui espéraient toujours un geste du gouvernement : celui-ci est arrivé.

Dès le 9 juin prochain, les réceptions de mariage, à l’intérieur, et les autres fêtes, pourront accueillir jusqu’à 50 personnes.

Pour les offices, qu’il s’agisse de mariages ou d’enterrements, mais également pour les cultes, on pourra accueillir 100 personnes à l’intérieur, et jusqu’à 200 à l’extérieur.

Selon la capacité des salles, la jauge valable pour les événements pourra s’appliquer. Et elles sont strictes : à l’intérieur : jusqu’à 200 personnes ou 75% de la capacité de la salle avec un public assis, port du masque et respect des distances de sécurité.

À l’extérieur : jusqu’à 400 personnes, port du masque et respect des distances de sécurité.

Hors ces règles, on retombe dans les règles fixées pour l’Horeca : sur les terrasses, jusqu’à 23h30, tablée de 4, ou un foyer par table et 1,5 m par tablée. A l’intérieur : jusqu’à 22 heures, tablée de 4, ou un foyer par table et 1,5 m de distance.

Elargissement pendant l'été

A partir du 1er juillet : les services du culte, mariages et funérailles pourront accueillir jusqu’à 200 personnes à l’intérieur ou 400 personnes à l’extérieur. Les fêtes et réceptions, jusqu’à 100 personnes à l’intérieur. À l’extérieur s’appliquent les règles fixées pour l’Horeca.

À partir du 30 juillet 2021 : les fêtes et réceptions jusqu’à 250 personnes à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.

A partir du 1er septembre 2021 : services du culte, mariages et funérailles sans restriction. Fêtes et réceptions sans restriction à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.

Le secteur salue les décisions

Les mesures adoptées par le comité de concertation de ce mardi 11 mai ont soulagé les prestataires du secteur, fortement impacté par les confinements successifs imposés pour endiguer la propagation du coronavirus. "On est très contents, c'est le bout du tunnel", a réagi mardi auprès de Belga Alexandre Hames, président de la Fédération belge des prestataires de mariage.

Les soirées dansantes ne devraient pas pouvoir être organisées avant le 1er septembre mais au vu du "bond en avant" annoncé pour le 9 juin, cette limitation ne semble pas être une déception pour la Fédération. Celle-ci compte environ 450 membres mais veut représenter tout prestataire de mariage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK