Conseil agricole: les mesures proposées "insuffisantes" pour René Collin et Willy Borsus

Phil Hogan s'est notamment déclaré lundi disposé à autoriser des réductions temporaires de la production dans le secteur laitier.
Phil Hogan s'est notamment déclaré lundi disposé à autoriser des réductions temporaires de la production dans le secteur laitier. - © JOHN THYS - AFP

Les mesures annoncées par le commissaire européen à l'Agriculture, Phil Hogan, pour soutenir les secteurs agricoles en crise sont "largement insuffisantes", a estimé lundi le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin (cdH).

Alors que les agriculteurs wallons, qui continuent de réclamer une régulation de la production agricole, singulièrement laitière, afin de garantir des prix rémunérateurs voulaient faire entendre leur voix à l'occasion d' une réunion des ministres européens en charge de l'Agriculture et de la Pêche, René Collin a déploré a déploré que si "le commissaire admet qu'une crise grave est en cours, il veut encore attendre quelques mois pour agir. Tant sur le fond que sur le timing, ces mesures sont insuffisantes". Le ministre wallon de l'agriculture s'exprimait lors d'une interruption du Conseil rassemblant les ministres de l'Agriculture des 28 à Bruxelles.

Réductions temporaires de production sur la table

Phil Hogan s'est notamment déclaré lundi disposé à autoriser des réductions temporaires de la production dans le secteur laitier, une dérogation provisoire aux règles de la concurrence.

"Je suis prêt à proposer l'application de telles règles", a commenté le commissaire, ouvrant ainsi la voie à l'activation d'une mesure permettant aux opérateurs du secteur de s'entendre, sur une base volontaire, sur des limitations temporaires de la production.

Le ministre wallon a toutefois souligné que cette mesure, qui fait appel à la volonté des opérateurs, n'avait pas de sens sans une véritable régulation de la surproduction par l'Europe.

Willy Borsus constate des avancées, mais trop timides

Les nouvelles mesures dégagées lors du Conseil Agriculture de l'UE pour soutenir les secteurs agricoles en crise constituent des "petits pas" dans la bonne direction, mais qui restent "insuffisants face à la gravité de la situation actuelle", a estimé lundi le ministre fédéral de l'Agriculture, Willy Borsus.

"C'est la première fois que je vois réapparaître des décisions de suspension temporaire de production", a commenté Willy Borsus, qui a également souligné le doublement des niveaux de stockage prévus pour la poudre de lait et le beurre, de nature à protéger les agriculteurs contre la chute des prix.

"La Belgique a bataillé dans les débats et nous avons pu mettre la Commission sous pression", a expliqué le ministre. "Nous souhaitons que tout ce qui puisse être mis en œuvre le soit au plus vite", a-t-il ajouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK