"Cold case": qui a tué Julien Lahaut ? L'enquête continue...

Julien Lahaut
Julien Lahaut - © RTBF

L'affaire Julien Lahaut passionne les historiens du pays. Qui l’a tué ? Si on en sait un peu plus, il reste beaucoup de questions.

Le président du parti communiste de Belgique a été assassiné le 18 aout 1950. Quelques jours plus tôt, il aurait crié "Vive la République" pendant la prestation de serment du roi Baudouin.
 
Le Centre d'études et de documentation Guerre et société contemporaine, Ceges, vient de publier un rapport intermédiaire qui résume ses travaux jusqu'ici. Si on sait depuis les années 2000 que c’est un commando de tueurs qui a assassiné Julien Lahaut, il rest beaucoup de questions.

Le commando était composé de trois membres d’une même famille de la région de Halle, les Devillé, et d’un certain François Goossens. Tous des militants ultra-léopoldistes, prêts à repousser une invasion communiste.
 
Mais ont-ils agi seuls ? Depuis un certain temps déjà, on s'interroge sur le rôle d'André Moyen, un agent secret belge membre du réseau Stay Behind. Bouc émissaire ou réelle cheville ouvrière ? Les chercheurs du Ceges, veulent creuser cette piste.
 
Autre question dans ce dossier : pourquoi l'enquête judiciaire n'a pas abouti, alors que le nom de François Goossens était connu depuis 1950. François Goossens qui se vantait même d'avoir fait le coup.
 
Comment aussi expliquer la disparition du dossier judiciaire ? Tout ce que l’on possède est une copie appartenant à l'avocat de la famille Lahaut, retrouvée dans les archives du parti communiste.
 
Et puis quelles auraient pu être les conséquences de la mort de Lahaut ? Les Américains s'en sont inquiétés. En octobre 50, un officier des renseignements militaires US demande à l'ambassadeur en place à Bruxelles si Léopold III n'est pas sur le point de revenir sur le trône à la place de son fils Baudouin.
 
Voilà les différentes questions sur lesquelles travaillent le Ceges qui a reçu 150 000€ de subvention de la part de Région wallonne.

Emmanuel Gérard, professeur d'université, était l'invité du JT de 13h00. Regardez son interview ci-contre. Il revient sur ce rapport intermédiaire et sur les questions posées.

Avec E. Allaer
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir