Coeurs de loups: August et Noëlla, les deux spécimens limbourgeois, se sont trouvés… accouplement en vue ?

Image d'illustration.
3 images
Image d'illustration. - © PATRIK STOLLARZ - AFP

L’Agence flamande de l’environnement et des forêts a dévoilé mardi de nouvelles images des deux loups présents au nord du pays. August et Noëlla (qui a été repérée fin décembre) semblent s’être trouvés, d’après les images. Ils pourraient donc fonder famille. La période d’accouplement de l’espèce débute en février pour se terminer fin avril ou début mai. L’ASBL Welkom Wolf demande des mesures de protection à l’égard de ces animaux afin qu’ils ne connaissent pas le même sort que la louve Naya, probablement tuée l’an dernier alors qu’elle était enceinte.

Sujet sur la mort de Naya (octobre 2019) :

"Sans une politique adéquate, ce nouveau couple de loups est voué à la mort", soutient Welkom Wolf qui plaide notamment pour l’interruption de la chasse intensive sur le territoire des loups, dans le Limbourg. L’ASBL dit recevoir chaque semaine des témoignages indiquant que des chasses sont encore menées dans les environs de Bourg-Léopold, sur un terrain militaire où sont observés les loups, alors que l’armée elle-même à retirer la concession du droit de chasse à cet endroit.

Sans réaction des autorités flamandes, Welkom Wolf menace de prendre des mesures en justice si elle n’est pas entendue dans les prochaines semaines.

La politique a mener en ce qui concerne le retour des loups dans nos contrées d'Europe occidentale pose question depuis quelques années maintenant. 

En Ardenne, c’est Elby qui est la vedette (sujet JT de juin dernier)

Réaction de Zuhal Demir (N-VA)  

La ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) a réagit en fin d'après-midi. Elle dit vouloir mettre autour de la table toutes les parties concernées par la présence du loup en Flandre afin d'oeuvrer à la protection de l'espèce. "Se quereller via la presse n'a aucun sens. c'est une responsabilité collective."

La ministre répondait ainsi à l'asbl Welcome Wolf qui menace le gouvernement régional d'une action en justice si celui-ci ne prend pas de mesures urgentes pour mieux protéger les loups August et Noëlla. L'organisation demande également la fin de la chasse intensive sur leur territoire. Selon l'Agence Natuur en Bos (ANB), il n'existe actuellement aucune activité de chasse dans la zone.

"Je vais réunir les différents intervenants - l'ANB, l'inspection de la nature et Welcome Wolf - autour de la table pour élaborer un plan rapidement applicable pour protéger les loups", a déclaré Demir. "Ce sera plus productif."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK