Cocaïne: l'Afrique reste une importante zone de transit, saisies en hausse dans l'Ouest

Cocaïne: l'Afrique reste une importante zone de transit, saisies en hausse dans l'Ouest
Cocaïne: l'Afrique reste une importante zone de transit, saisies en hausse dans l'Ouest - © HOME AFFAIRS MINISTRY / HO - BELGAIMAGE

L'Afrique reste une importante zone de transit de cocaïne à destination d'autres parties du monde et sa région Ouest a connu une hausse des saisies de cette drogue ces dernières années, affirme un organe spécialisé de l'ONU dans un rapport publié jeudi.

"Le trafic de cocaïne passant par l'Afrique semble se développer de nouveau et on note des indices d'augmentation du trafic à destination de l'Asie et du Moyen-Orient" notamment, indique l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport mondial 2016 sur les drogues présenté lors d'une conférence de presse à Dakar.

Le Cap-Vert arrive en tête, suivi de la Gambie, du Nigeria et du Ghana

Ce rapport confirme une "importance croissante de l'Afrique de l'Ouest comme zone de transit", indiquant par ailleurs que sur la période 2009-2014, "la proportion totale de saisies de cocaïne" dans cette région "a augmenté de 78%".

"Le Cap-Vert arrive en tête, suivi de la Gambie, du Nigeria et du Ghana" tandis que "la Guinée-Bissau est encore un point d'attraction de la cocaïne dans la sous-région", a détaillé Pierre Lapaque, représentant régional de l'ONUDC.

"Les marchés habituels (Europe et Amérique du Nord) des drogues sont saturés. Les groupes criminels cherchent des marchés émergents." L'Afrique, et en particulier l'Afrique de l'Ouest, "pourrait devenir un point d'attraction de ces groupes criminels qui veulent développer leurs niches criminelles et leur agrobusiness", a indiqué M. Lapaque.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK