Climat: deuxième jour de blocages et d'actions du mouvement écologiste Extinction Rebellion

Climat: deuxième jour de blocages et d'actions du mouvement écologiste Extinction Rebellion
5 images
Climat: deuxième jour de blocages et d'actions du mouvement écologiste Extinction Rebellion - © THOMAS SAMSON - AFP

Londres, Paris, Berlin,…. La mobilisation du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR) se poursuivait mardi afin de réclamer davantage d’actions contre le réchauffement climatique.

A Paris, quelques centaines de militants et sympathisants du mouvement continuaient mardi matin d’occuper la place du Châtelet et un pont de la Seine. Dans une ambiance bon enfant, sous la pluie, ils ont tenu, en milieu de matinée, une nouvelle assemblée générale pour débattre des activités de la journée et de l’organisation logistique du camp. Au programme : un atelier sur la communication non violente, un concert dans l’après-midi ou une "méditation collective avant le dodo" en soirée.

Sous la surveillance d'un dispositif policier léger, des militants y ont passé leur première nuit, éveillés pour certains et les autres installés pour dormir sous la pluie dans des tentes ou des bivouacs improvisés sous des bâches. Des toilettes sèches ont été installées. Vers 08H00 mardi, plusieurs fourgons des forces de l'ordre sont venus se garer aux abords de la place du Châtelet, mais sans signe d'intervention imminente.

Du côté de Berlin, la police a évacué mardi les manifestants de la célèbre Potsdamer Platz. Environ 2.000 militants avaient pris possession des lieux lundi. "Nous donnons l'ordre aux personnes restées dans les rues de partir", a indiqué un porte-parole de la police. Environ 150 personnes ont passé la nuit sur la place et 50 étaient encore là mardi matin, selon un journaliste de l'agence DPA.

A Londres, des groupes de militants occupaient pour la deuxième journée consécutive deux importantes places de la ville, après l’arrestation par la police de plus de 300 personnes et la réouverture de ponts bloqués lundi. Mardi, les activistes ont soustrait au trafic Trafalgar Square et Parliament Square. Plusieurs personnes ont dormi sur place.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK