Classement des meilleures bières pils: la Cara Pils surpasse largement la Jupiler

Classement des meilleures bières pils: la Cara Pils surpasse largement la Jupiler
Classement des meilleures bières pils: la Cara Pils surpasse largement la Jupiler - © pixabay.com - rawpixel - CCO Creative Commons

L’école d’œnologie bruxelloise Inter Wine & Dine a dressé un classement pour le moins surprenant de 22 bières pils à travers une dégustation à l’aveugle. En cinquième position, comme le relèvent nos confrères de la Dernière Heure : la Cara Pils de Colruyt, la moins chère de toutes.

Le panel de juges était composé de 15 étudiants et étudiantes en œnologie, formés et entraînés pour les dégustations, mais aucun n’était spécialiste de bière. Contacté par la RTBF, le professeur Fabrizio Bucella, directeur d'Inter Wine & Dine, explique ce choix : « Nous avons privilégié un panel non-expert, qui rend mieux compte de l’attente du public. »

Les juges ont goûté chaque bière dans un ordre aléatoire, en se rinçant le palais à l’eau claire entre les dégustations. Ils ont ensuite classé les différentes boissons suivant leur qualité gustative, de la première, la meilleure, à la dernière, la pire. Une bière en première position pour un des jurés augmente son score de 1. Les classements de tous les juges sont additionnés pour donner ces scores finaux.

La Légia de la microbrasserie Brasse & Vous à Liège (6,67€/L) se place en tête du classement avec un gros écart avec la médaille d’argent, l’Excel de Carrefour, une des bières les moins chères de la sélection (0,84€/L). Elle-même talonnée de près par la Polarius (4,85€/L) et la Maes (2,33€/L).

L’approche différente des microbrasseries

L’Excel et la Polarius ont obtenu le même score, mais la bière de Carrefour a davantage fait l’unanimité des juges et a obtenu des scores plus constants. Quant à la Polarius, elle a plus divisé les dégustateurs. « C’est une certaine forme de justice : la microbrasserie cherche à être très prisée des uns et moins des autres en offrant une expérience gustative différente, alors qu’une marque d’un grand distributeur cherche à plaire à tout le monde », explique Fabrizio Brucella.

« L’idée de la microbrasserie, c’est de donner aux pils une personnalité et une complexité. Parfois avec une amertume un peu plus soutenue ou une plus grande longueur en bouche. De plus, à étiquette découverte, le consommateur peut découvrir toute l’histoire de la bière qu’il déguste », poursuit-il.

Une place spéciale dans le cœur des étudiants

Le peloton suit avec un peu d’écart, mené par la fameuse Cara Pils de Colruyt (0.55€/L) qui se place en cinquième position, un classement plus qu’impressionnant pour la bière la moins chère de la sélection.

Quant à la Jupiler, elle traîne en 12e position, tandis que sa version allégée en calorie, la Pure Blonde Jupiler occupe la toute dernière place. « Pour ceux qui veulent juste une pils de base, le tableau est assez clair : il n’est pas nécessaire d’acheter des bières qui sponsorisent les championnats de foot ! Avec une simple marque de distributeur, on peut avoir tout autant de plaisir gustatif », conclut le directeur d'Inter Wine & Dine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK