Wallonie: cinq nouveaux établissements touristiques labelisés "Clé verte"

L'auberge de jeunesse de Namur a reçu une clé verte (un écolabel international)
L'auberge de jeunesse de Namur a reçu une clé verte (un écolabel international) - © Google Maps

L'écolabel international "Clé Verte" a été remis à cinq nouveaux hébergements wallons, ce lundi par la Fédération Inter-Environnement-Wallonie (IEW) : deux hôtels à Spa (Radisson Blue Palace Hotel et Radisson Blu Balmoral Hotel) ainsi que trois auberges de jeunesse (du Beffroi à Mons, Félicien Rops à Namur, et des Hautes Fagnes à Malmédy) Au total, neuf établissements wallons disposent de ce label.

Cet écolabel international est attribué à des établissements touristiques qui se distinguent pour leurs performances énergétiques. Le label est octroyé annuellement à l'issue d'une procédure stricte comprenant une visite de contrôle indépendante sur site et une évaluation par un jury indépendant. Existant depuis 1994, ce label est porté par un réseau d'ONG. Actuellement plus de 2000 structures touristiques réparties dans 38 pays, sont reconnues "Clé Verte".

90 établissements ont obtenu ce label en Flandre. Ils sont au nombre de 22 à Bruxelles. "Depuis fin 2010, la Région bruxelloise soutient la mise en oeuvre du label 'Clé verte'. L'objectif du ministre Doulkeridis est de labéliser 50% du secteur, au cours des quatre prochaines années", rappelle Christophe Schoune, secrétaire général d'IEW.

En Wallonie, 9 établissements sont donc labélisés "Clé verte". "C'est le fruit d'une motivation d'acteurs privés. A ce jour, la démarche n'est en effet pas encore soutenue par la Région wallonne", précise Christophe Schoune.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK