Cinq destinations où partir pour pas cher si vous n'avez encore rien réservé

Vous aviez fait une croix sur des vacances à l’étranger pour des questions budgétaires, mais à force de voir tout le monde partir autour de vous, vous avez des regrets ? Mais même les last minutes, ça reste pas donné, et quand vous regardez les billets pour les destinations prisées autour de la Méditerranée, les prix sont en moyenne 4 fois plus élevés que pendant l’année.

Quant à la Côte belge, c'est archi-complet en ce moment, et les quelques chambres qui restent sont hors de prix...

Faut-il dès lors renoncer ? Non, voici quelques conseils à suivre pour vous dénicher un bon plan abordable et quelques suggestions envisageables…

Google Flights est ton ami

Parce que la Côte belge en juillet-août, c’est hors de prix si vous n’avez pas encore réservé, et qu’on a tous besoin d’un peu de dépaysement, nous allons nous concentrer sur des destinations un peu plus lointaines. Oui mais où ? Si vous savez quand et avec qui vous allez partir, alors, Google Flights est ton ami.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe d’utilisation est très simple : une fois arrivé sur www.google.be/flights, il vous suffit de cliquer sur "rechercher des destinations" ou d’effacer les dates proposées pour accéder à cette carte qui vous permet de visualiser les prix les plus bas dans les prochains mois pour toute une série de destinations. En zoomant sur une partie de la carte, vous obtiendrez les coordonnées pour plus d’aéroports de cette région.

Pour afficher les prix par dates, il vous suffit de cliquer sur les onglets date de départ et d’arrivée, et de naviguer selon vos disponibilités et les tarifs.

Un des avantages de la recherche est qu’en sélectionnant "Bruxelles", le logiciel choisit par défaut "Bruxelles tous aéroports" et comparera donc aussi bien les voyages depuis et jusque Zaventem que ceux qui relient Charleroi.

Petite astuce : hors grandes vacances, d’autres aéroports "régionaux" comme celui de Lille peuvent aussi s’avérer des bons plans. D’autant que dans la métropole française, il existe les "parkings relais", qui vous permettent de vous garer "gratuitement" à une station de métro : votre ticket de sortie sera votre ticket de métro.

Le seul ennui est qu’au final, pour voir exactement à quelle période il y a des billets moins chers et se renseigner sur le prix des logements, cela peut prendre beaucoup de temps. Voilà pourquoi on vous aide en vous indiquant 5 voyages vraiment abordables. (Attention, les prix des billets et des hôtels peuvent varier chaque jour, les montants indiqués sont donc ceux réellement constatés au moment de l’écriture de l’article, mais peuvent varier légèrement avec celui que vous obtiendriez au moment de sa lecture. Les tendances remarquées sont cependant assez constantes)

Une semaine culturelle à Prague pour 177 euros/personne

 En partant la semaine du 7 au 13 août, vous pouvez vous offrir un billet aller-retour à 94  euros/personne, et trouver deux lits en auberge de jeunesse confortable (avec piscine, à 2 km de la vieille ville et à proximité des transports en commun) pour 83 euros par personne.

Les billets sont même un peu moins chers en partant du 25 au 31 août (48 euros/personne), mais bizarrement, les logements sont un peu plus chers à cette période (à partir de 130 euros/personne).

Si vous partez en famille, on trouve des locations à moins de 500 euros la semaine, bien cotées et proches du centre. Soit un coût total de 600 euros la semaine à 4 personnes…

Il faut ajouter que le prix d’un repas au restaurant y est en moyenne de 5 à 8 euros, et que si vous y allez pour faire la fête, le demi-litre de bière à 3 euros aura fini de vous convaincre.

Comme Prague est une ville assez étendue, et riche culturellement, entre la vieille ville, le château, le ghetto juif et les autres attractions culturelles, vous ne devriez pas voir le temps de vous ennuyer…

NB : Attention, ce sont des vols Ryanair et à moins d’y aller juste avec 3 caleçons de rechange, il vous faudra payer des suppléments par vol pour vos bagages…

Une semaine foot et musique à Manchester et Liverpool à partir de 150 euros/personne

Vous avez envie de partir rapidement ? Foncez sur une réservation pour Manchester entre le 31 juillet et le 6 août par exemple : les billets sont à 61 euros l’aller-retour par personne, et sont même un peu moins chers entre le 7 et le 13 août (44 euros). Comme souvent en Angleterre, les hôtels y sont par contre un peu chers, donc la solution peut être de passer par une location type AIrbnb. Une rapide recherche nous a menés à une chambre pour deux à moins de 10 minutes du centre à 213 euros la semaine.

Si ce n’est pas la première destination de vacances à laquelle vous auriez pensé, dites-vous que c’est l’occasion d’aller voir un match de football à United ou City, d’aller voir le petit mais très intéressant musée du foot, des bibliothèques incroyables à la Harry Potter, mais aussi le quartier des docks, entièrement rénové, où la BBC a installé une sorte de "Médiacité". Et puis, Liverpool, la ville des Beatles, n’est qu’à une demi-heure en train : la cité des "Reds" a connu une véritable renaissance, notamment au niveau de son front de Mer, reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO.

Côté budget, il y a moyen de faire de bonnes affaires dans le centre commercial animé de Manchester, et de manger local et pas trop cher dans les nombreux pubs de la Ville…

Une semaine plage et culture à Barcelone pour 225 euros/personne

Pour vous, les vacances riment nécessairement avec plage ? Il vous reste une possibilité parmi les destinations abordables en avion. Mais il ne faudra plus traîner malgré tout. En ce moment, on trouve encore des allers-retours pour Barcelone, entre le 22 et le 28 août, à 75 euros depuis Charleroi (ce sera moins cher si vous pouvez revenir début septembre). Attention, vous arrivez en fait à Gijon et il vous faudra prendre une navette. Mais Barcelone a beaucoup d’atouts, dont celui d’allier les charmes de la vieille ville, et ses attraits culturels, à ceux de la plage.

Les hôtels sont déjà pas mal remplis et donc assez chers, mais il reste possible d’y dégoter une chambre à un prix raisonnable via un service comme Airbnb. On y a ainsi repéré une chambre pour deux, bien notée par les voyageurs, à 300 euros la semaine dans le centre historique.

Et entre les bars à pintxos (piques basques apéritives) et tapas, vous pourrez trouver tout ce qu’il faut pour vous restaurer à bon prix. Outre la plage, le "barri gotic" ou quartier médiéval, les ramblas pour les amateurs de shopping, Barcelone c’est aussi la ville de Gaudi, et on peut y admirer les immeubles qu’il a construits, la fameuse Sagrada familia toujours inachevée, et bien sûr le Parc Guell a l’honneur dans le film "L’auberge espagnole" de Cédric Klapish.

Une immersion dans l’histoire d’une semaine à Varsovie pour 106 euros par personne

Là aussi, ce n’est peut-être pas la destination à laquelle on pense en premier, et pourtant c’est une ville très riche culturellement et historiquement bien sûr, que l’on peut rallier entre le 23 et le 30 août pour 50 euros par personne seulement. Les hôtels n’y pratiquent pas des prix prohibitifs, mais pour alléger encore la note, on pourra là aussi se tourner vers une location Airbnb : un appartement à proximité immédiate de la vieille ville peut s’y louer à  112 euros la semaine !

Le coût de la vie en Pologne reste relativement bas par rapport à chez nous : les repas y sont en moyenne de 5 à 7 euros. La vieille ville, dont le quartier a été déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO, est évidemment incontournable, mais on pourra aussi y suivre les traces de Pierre et Marie Curie, et surtout s’imprégner de l’histoire au ghetto juif et au musée de l’Insurrection. Il faut savoir que la plupart des musées ont des jours de gratuité.

Une semaine à Budapest à partir de 137 euros par personne

Les billets seront encore beaucoup moins chers si vous pouvez programmer votre retour en septembre, mais fin août, on trouve déjà des prix plus que raisonnables pour la capitale hongroise : du 21 au 28 août, comptez 65 euros l’aller-retour au départ de Charleroi, avec la compagnie Wizz.

Sur place, c’est un peu comme à Prague, pour ceux qui peuvent se contenter de moins d’intimité, il y a des auberges de jeunesse dans le centre-ville qui pratiquent des prix planchers. L’une d’entre elles, à proximité immédiate du Danube et de la vieille ville propose ainsi des lits à 72 euros par personne la semaine!

Pour plus d’espace, un tout petit peu plus loin du centre, on trouve des chambres dans des maisons d’hôte à environ 300 euros au total, où l’on peut loger jusqu’à 4 personnes.

Pour se nourrir, vous ne vous ruinerez pas : le prix moyen des repas est entre 6 et 8 euros.

Il y a énormément de choses à visiter, et ça tombe bien, les prix d’entrée des musées et monuments sont tous en dessous de 10 euros !

Compenser son empreinte carbone

Si l’on a privilégié ici les voyages en avion, c’est que les déplacements en train pour ces grandes vacances sont plus onéreux. Pour ceux pour qui l’argument environnemental est aussi important, sachez qu’il existe des initiatives pour calculer votre empreinte carbone et la compenser, comme Greentripper.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK