Chez Françoise: le lieu de rassemblement des fans de Paris-Roubaix

Sur la course Paris-Roubaix, il n’y a pas que les pavés qui sont mythiques. Le bistrot Chez Françoise est également devenu un lieu de passage incontournable lors du week-end de Paris-Roubaix. Situé à l’entrée du premier secteur pavé, à Troisvilles, Chez Françoise accueille les journalistes du monde entier, les amateurs de la Classique printanière et même les organisateurs de la célèbre course. C’est en 1991 que ces derniers sont arrivés chez elle. « Je ne savais pas que c’était les organisateurs de chez ASO (Amaury Sports Organisation). J’ai fait cuire mes omelettes et je leur ai demandé de venir chercher leurs assiettes ! », raconte-t-elle. Car Françoise n’accueille pas ses invités, n’importe comment. Depuis 28 ans, elle leur sert sa célèbre omelette faite maison. « Je n’ai aucun secret. Je prends les œufs de mes poules, je les bats avec du poivre et du sel et un bon morceau de beurre pour les faire cuire. C’est tout », explique-t-elle.

Atmosphère chaleureuse et vin blanc

L’ambiance chaleureuse de ce bistrot l’a également rendu célèbre. Suivre Paris-Roubaix Chez Françoise est un immanquable, parole d’habitués : « C’est un petit village devenu très connu grâce à Paris-Roubaix. Tout le monde se connaît, ici et tout le monde se ressemble » racontent ses clients. Chacune et chacun se côtoie dans toutes les langues, autour d’un autre breuvage, bien connu dans la région : du Picon, du vin blanc et du citron. Chez Françoise, c’est comme Paris-Roubaix et ses pavés : une question de tradition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK