Chavirement d'un voilier à Ostende: le corps sans vie du plaisancier disparu a été retrouvé

Chavirement d'un voilier à Ostende: le corps sans vie du plaisancier disparu a été retrouvé
Chavirement d'un voilier à Ostende: le corps sans vie du plaisancier disparu a été retrouvé - © Tous droits réservés

Des pêcheurs ont retrouvé jeudi soir le corps sans vie du jeune homme, originaire de Terneuzen (Zélande, Pays-Bas), qui était porté disparu depuis le chavirement d'un voilier il y a deux semaines au large d'Ostende. Les pêcheurs ont ramené sa dépouille mortelle sur la côte de Flessingue aux Pays-Bas. La police néerlandaise a confirmé vendredi l'identité du défunt. La famille de la victime a été informée du décès.

Le voilier Capella avait chaviré vers 8h30 samedi 1er juillet, à environ 10 miles nautiques de la côte ostendaise, alors qu'il participait à une régate. L'accident n'avait été remarqué qu'en milieu de journée, quand un bateau dragueur naviguant dans la zone avait repéré et ensuite, récupéré deux corps dans l'eau. Il s'agissait des dépouilles de deux septuagénaires de nationalité néerlandaise.

Trois autres personnes, assises sur la coque du bateau renversé, avaient quant à elles pu être secourues. En hypothermie, les victimes avaient été transportées à l'hôpital AZ Saint-Jean de Bruges.

Le sixième occupant du bateau, un jeune homme de 18 ans, était depuis lors porté disparu. Des recherches menées par des services de secours belges et néerlandais durant l'après-midi et la soirée du samedi de l'accident n'avaient livré aucun résultat. Elles avaient ensuite été suspendues. Le corps du plaisancier a finalement été retrouvé jeudi soir par des pêcheurs.

Le capitaine du navire, Frans Maas, la victime la plus âgée de l'accident, était une figure connue du monde de la voile. En plus d'être un marin expérimenté, ce dernier était connu en tant que concepteur et constructeur de voiliers. Le bateau à voiles Capella avait d'ailleurs été développé par ses soins.

Enquête ouverte

À la demande du secrétaire d'Etat à la Mer du Nord, Philippe De Backer, une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l'accident a été ouverte auprès de l'Organisme fédéral d'enquête sur les accidents de navigation (OFEAN). En fonction des résultats de celle-ci, les autorités belges évalueront si des adaptations sont nécessaires au règlement de la navigation de plaisance.

Le section brugeoise du parquet de Flandre occidentale n'a lui pas engagé de procédure pénale concernant l'accident pour le moment. S'il devait y avoir une quelconque responsabilité, elle incombe au capitaine mais en raison de son décès, une sanction est caduque, a-t-il indiqué. Le parquet souligne toutefois que le marin zélandais, dont le corps a été découvert hier/jeudi, n'était pas, contrairement à son frère, inscrit comme membre de l'équipage du voilier. Par ailleurs, l'itinéaire défini pour la compétition n'a pas été entièrement suivi par le capitaine.

Une enquête sera probablement ouverte par la justice néerlandaise. Une équipe d'experts néerlandais avait déjà été dépêchée à Zeebruges pour prendre des photos du bateau.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir