Tueries du Brabant: Ch. De Valkeneer veut que le gouvernement repousse la prescription

Christian De Valkeneer
Christian De Valkeneer - © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Le procureur de Charleroi Christian De Valkeneer voudrait que le prochain gouvernement permette à l'instruction sur les tueries du Brabant de se poursuivre après 2015.

Christian De Valkeneer parle d'un dossier auquel est lié "un devoir de vérité difficile à concilier avec la perspective qu'en 2015, ce dossier serait terminé pour la Justice et remis aux historiens", estime-t-il dans la Dernière Heure.

"En effet, si rien n'intervient, plus aucun devoir d'enquête ne sera possible à dater du 10 novembre 2015 et la cellule d'enquête sera dissoute", a ajouté le responsable du parquet en charge du dossier des tueries.

Selon Christian De Valkeneer, les années supplémentaires obtenues depuis 2005 - la prescription intervenant normalement après 20 ans - n'ont "pas du tout été inutiles. Du travail approfondi a été fait et continue d'être fait : de l'espoir subsiste, la volonté y est, la motivation y est et non, ce n'est pas du travail en l'air".

Pour lui, la décision de prolonger encore les délais de prescription à 40 ans "appartient au prochain gouvernement et à son ministre de la Justice", qui a "le pouvoir de les prolonger à deux fois 20 ans, soit jusqu'en 2025".

Et de citer les crimes contre l'Humanité, pour lesquels il n'y a pas de prescription.

Les tueries du Brabant ont fait un total de 28 morts entre 1982 et 1985.


Avec Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK