Ces OVNI qui intriguent avant d'être démystifiés, un grand classique

Les vaisseaux d'Haïti, une (fausse) vidéo de 2007
3 images
Les vaisseaux d'Haïti, une (fausse) vidéo de 2007 - © YouTube

L’Histoire des extra-terrestres qui passionnent le public avant de se révéler n’être que de simples falsifications ou canulars est riche et fournie. En avouant que la célèbre photo de l’OVNI de Petit-Rechain n’était qu’une supercherie rudimentaire, un Belge y a fait son entrée. Voici un aperçu, totalement aléatoire et non exhaustif des plus célèbres faux OVNI.

Il faut savoir que dès 1897, un certain Alexander Hamilton, citoyen du Kansas, avait prétendu voir un OVNI en forme de cigare. Les humanoïdes qui habitaient le vaisseau avaient même tenté de l’enlever, selon sa version des faits. L’histoire avait fait les choux gras de la presse locale, avec en bonus les témoignages de personnages de haut rang, attestant de l’honnêteté et de la crédibilité d’Alexander Hamilton.

Pendant près d’un siècle, ce cas fut considéré comme l’un des mieux documentés et des plus solides de la rubrique rencontre du troisième type.  Mais l’histoire se révéla n’être qu’un canular. Le témoin autoproclamé et les personnages de haut-rang lui ayant servi de caution étaient en fait membres d’un ‘club de menteurs’. Le hobby de ces derniers étant de réussir à lancer des rumeurs. Celle de l’OVNI leur plut tant qu’ils décidèrent d’en faire état au journal local et le canular était lancé.

Ce n’est qu’en 1977 qu’une étude de Robert Schadewald permit de mettre la vérité à jour.

La guerre des mondes prise au sérieux

En 1938, Orson Welles annonce à la radio que des extraterrestres venus de Mars attaquent les États-Unis. Il ne fait que s’inspirer du roman  ‘La Guerre des Mondes’ de H.G. Wells et le précise même au début de son récit. Mais de nombreux auditeurs le prennent au mot et, paniqués, prennent la fuite comme l’orateur le recommande.

Nul besoin de dire que les Martiens n’ont évidemment jamais attaqué l’Oncle Sam.

Les Crops circles britanniques

A partir 1975, les Britanniques se prennent de passion pour les crop circles, ces dessins de formes abstraites tracés dans les champs. Des témoignages attestent qu’il s’agit là de l’œuvre d’extra-terrestres, certains prétendant les avoir vus à l’ouvrage.

Cependant, en 1996, les responsables très humains et résolument terriens de ces étranges arabesques se dénoncent et mettent fin au mythe.

L’autopsie d’un extra-terrestre filmée par Ray Santilli

Dans les années 1990, un certain Ray Santilli rend public une vidéo où il dissèque un humanoïde qu’il prétend être un extra-terrestre. Sa vidéo en noir et blanc a un retentissement médiatique substantiel et intrigue au plus haut point ceux qui veulent y croire.

Mais en 2006, ces derniers vont être passablement déçus d’apprendre de la bouche même de son réalisateur que la vidéo est un faux. Enfin, pas tout à fait un faux mais une reconstitution d’une autopsie d’un alien qu’il a vraiment effectuée. Mais soit, la vidéo qui a buzzé avant que cette expression soit à la mode, n’est, elle, qu’une supercherie mise en scène grâce à des bouts de cadavres d’animaux.

Les soucoupes volantes d’Haïti

En 2007, un petit clip fait parler de lui sur la toile. On y voit deux engins survoler quelques palmiers dans un endroit décrit comme étant Haïti. Après avoir laissé le doute (relatif) sur l’authenticité du document planer quelques temps, son auteur fait savoir qu’il a utilisé un programme d’animation en 3D pour fabriquer ces images. Et quand on écrit fabriquer, c’est de A à Z, car tout est faux dans ce clip : palmiers, décor et bien sûr soucoupes volantes.

On le voit, l’aveu du falsificateur de la photo de l’OVNI de Petit-Rechain, plus de vingt ans après la publication du cliché, ne fait que s’inscrire dans une longue tradition.

Julien Vlassenbroek

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK