Ces jeunes qui se découvrent pédophiles et luttent pour l'abstinence

Ces jeunes qui se découvrent pédophiles mais luttent pour l'abstinence
2 images
Ces jeunes qui se découvrent pédophiles mais luttent pour l'abstinence - © Tous droits réservés

A 16 ans, réaliser qu'au plus profond de soi sommeille un pédophile, et tout faire pour qu'il ne se réveille jamais. Dans un reportage qui ne laisse pas indifférent, un journaliste américain raconte l'expérience d'Adam, un jeune qui lui a raconté sa lutte quotidienne pour réfréner ses désirs.

1%. Une étude américaine estime qu'un homme sur 100 serait pédophile. Mais cette attirance pour les enfants ne fait pas de tout pédophile un agresseur.

Dans un article publié en août par le journaliste américain Luke Malone, un jeune homme raconte le moment où il a pris conscience de telles pulsions. Adam est alors âgé de 16 ans, et s'apprête à vivre un véritable calvaire dont l'issue dépendra de sa capacité à en parler, malgré le manque de structures de soutien.

"Pédophiles vertueux"

Aujourd'hui, Adam fait partie d'un groupe américain appelé "VirPed" (l'abréviation de "Pédophiles vertueux"). Il s'agit d'un forum sur lequel des individus issus des quatre coins du monde conscients de leur attirance pour les enfants s'entraident et se conseillent pour ne jamais passer à l'acte. Comme le précise Rue89, qui a rencontré deux jeunes "Pédopiles vertueux" français, les membres de la communauté "portent un regard commun sur leur sexualité": ils condamnent "sans ambiguïté l’abus sexuel et la pédopornographie".

"J'ai 18 ans et je suis attiré de façon non exclusive par les garçons et les filles de tous âges (plus particulièrement par les très jeunes)", écrit Adam lors de son premier contact avec le journaliste. Un email qui marque le début d'une série d'entretiens au cours desquels il confiera son dégoût pour sa personne, la difficulté de faire face à des pulsions déchirantes, mais aussi la façon de les réfréner.

Il explique ainsi que les pédophiles non agresseurs, comme lui, sont attiré par "l'innocence", "la pureté" des enfants. Et c'est précisément cette pureté qui l'empêche d'agir: "Cette innocence serait violée", dit-il en ajoutant avoir décidé d'arrêter la pédopornographie après avoir visionné une vidéo d'une atrocité sans pareil.

Blogs et forums salvateurs

Le jour où il a décidé d'en parler, le ciel jusque-là obscurci par ses pulsions et la honte qu'elles généraient s'est peu à peu éclairci au-dessus de lui. Et c'est cette interaction avec des "gens comme eux" qui a donné de l'espoir aux jeunes interrogés par Rue89 alors qu'ils ne voyaient de solution que dans la mort.

L'un d'entre eux a créé un blog ouvert au public intitulé "Ask a pedophile", "pour venir en aide aux jeunes comme lui". Il reçoit de nombreux messages de jeunes adolescents en proie à leurs démons qui, comme lui et comme Adam, tentent de donner à leur vie un sens plus positif.

Découvrez l'article de Luke Malone sur le site américain Matter, ou celui de Rue89.

G. Renier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK