Ces applications mobiles faussement gratuites qui peuvent coûter cher

Ces applications mobiles faussement gratuites qui peuvent coûter cher
Ces applications mobiles faussement gratuites qui peuvent coûter cher - © Tous droits réservés

Le marché des applications mobiles pour smartphones et tablettes est en pleine expansion. En Europe, il devrait rapporter 63 milliards d'euros dans les cinq prochaines années. Le problème est que plus de la moitié des jeux ainsi mis en ligne, et annoncés comme "gratuit", contiennent des achats intégrés. Des achats dont les jeunes utilisateurs ne sont pas forcément conscients et qui peuvent coûter chers aux parents.

Si vous disposez d'un smartphone ou d'une tablette, vous l'avez sûrement déjà remarqué. En jouant au jeu que vous avez téléchargé gratuitement sur votre "store", des messages apparaissent pour vous proposer d'acheter un complément à cette application dans le but d'accéder à un contenu ou à des éléments particuliers (un niveau de jeux bonus par exemple). Des incitations à la consommation qui, parfois, induisent les utilisateurs en erreur quant aux coûts réels que cela implique. Pire, nombreux sont ceux qui ne s'en rendent pas compte tout de suite car leur carte de crédit est débitée par défaut.

Une problématique mondiale

Les plaintes à ce sujet émanent de toute l'Europe. C'est même devenu une problématique mondiale. En Belgique, une dizaine de plaintes ont ainsi été introduites auprès du SPF Economie. Les montants engagés s'élèvent, à chaque fois, à quelques 1000 euros. Des montants dus puisque l'industrie avec ces "in-app" n'enfreint actuellement pas la loi.

La Commission européenne se penche sur le problème depuis quelques mois en collaboration avec les États membres et les représentants de l'industrie. Mais il faudra certainement du temps avant qu'une règlementation européenne voit le jour en la matière. C'est pourquoi, en cette période de vacances, le ministère belge rappelle aux parents "qu’ils peuvent limiter les possibilités pour leurs enfants d’effectuer des achats in-app en adaptant les paramètres de réglage des smartphones".

Comment éviter les mauvaises surprises 

Si vous disposez d'un iPhone ou d'un iPad, allez dans Réglages > Général > Restrictions. Sélectionnez "Activer les restrictions", choisissez ensuite un code à quatre chiffres. Vous pouvez alors interdire les "achats intégrés", mais aussi déterminer la fréquence à laquelle le mot de passe doit être demandé avant chaque téléchargement. Petit conseil, sélectionnez "Immédiatement" plutôt que "15 min".

Pour ceux qui disposent d'un smartphone ou d'une tablette Android, ouvrez votre Play Store et suivez le chemin Paramètres > Commandes utilisateur > Utiliser PIN pour achats. Sélectionnez un code de quatre chiffres. Il vous sera demandé avant chaque achat.

C. Biourge

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK