Certificat Covid européen : une ou deux doses de vaccin pour les personnes ayant des anticorps ?

Le certificat sanitaire européen, désormais appelé "certificat covid numérique européen" entrera en application le 1er juillet, avec six semaines de transition accordées aux états qui ne seraient pas prêts. Si le système a été le fruit d’un accord commun jeudi dernier, chaque Etat membre reste décisionnaire quant aux conditions d’entrée sur son territoire.

47,3% des adultes belges ont reçu une dose de vaccin. Parmi eux, certains ont été contaminés par le Covid-19 au cours de ces derniers mois. Si certains spécialistes estiment que les personnes dans ce cas de figure ne devraient pas nécessairement être prioritaires pour une deuxième dose, le Conseil Supérieur de la Santé ne semble pas aller dans cette direction.

Deux doses pour la Belgique

Certains Etats ont décidé que lorsqu’une personne a contracté le coronavirus et possède des anticorps, une seule dose du vaccin suffit pour être suffisamment protégée. C’est le cas de la France premier pays européen à avoir suivi cette recommandation de la Haute autorité de la santé.

Ce n’est pas le cas de la Belgique. Les autorités sanitaires belges ont penché pour que les injections de deux doses vaccinales ne soient pas conditionnées au fait d’avoir contracté ou non le Covid-19. C’est l’avis du Conseil supérieur de la Santé qui a été remis à la Task Force vaccination, au début du mois de mai.

Les deux doses d’un vaccin (à doubles doses) sont absolument nécessaires pour que le schéma vaccinal soit complet

Sabine Stordeur, la coresponsable de la Task Force Vaccination, explique pourquoi les deux doses sont recommandées : "Nous avons demandé un avis scientifique au Conseil Supérieur de la Santé qui a bien confirmé que les deux doses d’un vaccin (à doubles doses) sont absolument nécessaires pour que le schéma vaccinal soit complet, et ce, que l’on ait fait antérieurement une infection au Covid-19 ou pas. En effet, même lorsque l’on a développé des anticorps après une infection, et que ces anticorps sont très élevés, d’une part ils ne sont pas suffisants pour démontrer une protection optimale contre une nouvelle infection. D’autre part, ils perdurent moins longtemps dans le temps que lorsqu’une vaccination a été réalisée avec les deux doses."

Conséquences sur le certificat européen

Jeudi prochain, le Conseil Supérieur de Santé finalisera ses recommandations définitives. L’un ou l’autre aménagement n’est pas à exclure pour ceux qui ont développé des anticorps. Cet avis est très attendu par les autorités, notamment à l’approche des vacances d’été dont les conditions de voyage devraient être au programme du prochain comité de concertation.


►►► A lire aussi : Sous quelle forme ? Qui le fournira ? Quelle durée de validité ? Tout savoir sur le certificat covid numérique européen


Rappelons que le certificat covid numérique européen entrera en application le 1er juillet. Ce certificat européen, permettant de circuler à l’intérieur des frontières européennes. Mais chaque Etat décide des mesures d’entrée sur son territoire et donc des conditions de voyages. Ce qui risque d’être à géométrie variable puisque la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont fixé à une dose le standard de protection vaccinale pour les personnes qui ont déjà été malades du Covid.

Sur le même sujet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK